Lil Mosey plaide non coupable dans une affaire de viol

Lil Mosey plaide non coupable dans une affaire de viol

Le rappeur était recherché par la police.

Lil Mosey a comparu devant le tribunal le 27 avril dans l’État de Washington. Accusé de viol, le rappeur de 19 ans a plaidé non coupable et a été libéré sous caution.

L'artiste a de nouveau des problèmes avec la justice. Déjà arrêté l’année dernière pour possession d’armes, il se retrouve aujourd’hui confronter à des accusations beaucoup plus graves. En effet, Lil Mosey est suspecté de viol. Deux femmes l’accuse lui et son ami, Francisco "Cisco" Prater de viol sur l’une d’entre elles.

La semaine dernière, l'interprète de "Try Me" devait se rendre à son audience devant le tribunal du Comté de Lewis dans l’État de Washington, mais ne s’est pas présenté. Un mandat d’arrêt avait alors été émis contre lui et la police le recherché. En réalité, il y a une explication à cela. Selon les avocats de Lathan Echols (de son vrai nom), la convocation avait été envoyé à la mauvaise adresse. Ils précisent au média américain XXL : "Lathan n’a pas été arrêté et ne fuyait pas. Il a découvert de quoi il était accusé seulement la semaine dernière. La convocation pour son audience a été envoyée à la mauvaise adresse. Une fois que Lathan a appris pour le mandat d’arrêt, il a immédiatement dit à ses avocats de contacter le procureur. Le procureur était d’accord pour que le juge mette fin au mandat d’arrêt dans l'immédiat, ce que le juge a fait". Lil Mosey a finalement pu se rendre au tribunal le 27 avril et a plaidé non coupable. Il a été libéré sous caution d'un montant de 50 000 dollars et devra se rendre à nouveau devant la cours le 17 juin. Son procès aura lieu le 19 juillet.

Affaire à suivre.



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios