Sneazzy donne des nouvelles de la plainte de Pascal Praud

Sneazzy donne des nouvelles de la plainte de Pascal Praud

Beaucoup de bruit pour rien...

En plein confinement, en mars 2020, Sneazzy et Nekfeu ont été la cible de l'extrême-droite pour leur propose sur le présentateur télé et journaliste Pascal Praud. Dans le morceau "Zéro Détail", un feat avec Nekfeu issu de son album ""Nouvo Mode", ils avaient des paroles qui avaient très mal prises par le pensionnaire de CNews qui avait immédiatement porté plainte. Ils disaient : 

"Les journalistes salissent l’islam, sont amateurs comme Pascal Praud. Ça mérite une balle dans le cervelet, le canon au fond de la bouche."

Evidemment les bien-pensants d'extrême-droite avait crié au scandale et la plupart des médias se sont emparés de l'affaire pour la monter en épingle. Tout ça pour... rien. Autrement dit, beaucoup de bruits pour rien. C'est Sneazzy lui-même qui a donné des informations sur cette "affaire" alors qu'il répondait à ses fans lors d'un échange de questions-réponses sur Instagram. A la question "comment s'est terminée l'histoire avec Pascal Praud ?", sa réponse a été laconique mais tellement parlante. 

 - Enquête PJ

 - Convocation

 - Affaire classée sans suite

Logique

Est-ce vraiment étonnant ? Malgré les ridicules tentatives de l'extrême-droite de disqualifier les rappeurs et de les accuser de tous les maux, la justice a logiquement conclu qu'il n'y avait rien, absolument rien de répréhensible dans les paroles de deux MC de l'Entourage. Encore une fois beaucoup de bruit pour rien. Mais la question qu'on se pose c'est est-ce que cela aurait eu le même poids si Benjamin Biolay ou Julien Doré avaient émis les mêmes critiques comme Pascal Praud ? Franchement, on va vous l'avouer, on a quand même un gros doute...



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios