Moha La Squale : dix mois de prison requis pour refus d’obtempérer et outrage

Moha La Squale : dix mois de prison requis pour refus d’obtempérer et outrage

Des nouvelles de Moha...

Ce jeudi 18 mars 2021, Moha La Squale était jugé devant le tribunal correctionnel de Paris pour "rébellion", "outrage" et "refus d'obtempérer". L'histoire remonte à juin dernier, le rappeur faisait l'objet d'un mandat de recherche pour "refus d'obtempérer" après un "rodéo urbain" vers le quartier Ménilmontant à Paris. 

À l'époque, la vidéo de cette fuite était enregistrée par des passants et devenait virale sur les réseaux sociaux. On voyait le rappeur échapper aux policiers en montant à l'arrière d'un deux roues sans casque. Cependant, un mois après l'événement, lors d'un contrôle d'identité sur la route, les policiers remarquent qu'il est recherché et tentent de l'interpeler. Encore une fois, Moha La Squale prend la fuite et l'arrestation musclée est filmée, on l'entend alors crier : "C'est Moha la Squale l'équipe !".

Les fonctionnaires de police accusent le rappeur de les avoir insultés et frappés, mais lui, nie toutes les accusations qui lui sont portés. D'ailleurs, il assure avoir lui-même été blessé à la barre : "J'ai eu une côte cassée. J'ai eu du mal à respirer pendant trois mois." Malgré cela, il fait aussi son mea culpa et s'excuse : "Je regrette de ne pas avoir obtempéré. Je respecte les forces de l'ordre. Je suis désolé pour tout ce qui s'est passé. Je dis ça aux forces de l'ordre".

Malheureusement pour lui, ses paroles n'ont pas convaincu la procureure. Verdict, dix mois de prison ferme aménageable sous la forme d'un port de bracelet électronique à domicile ainsi qu'une suspension de permis de conduire pour six mois.