Tory Lanez s'enfonce toujours un peu plus

Tory Lanez s'enfonce toujours un peu plus

Rick Ross ne le lâche pas, Megan le méprise.

"Daystar" de Tory Lanez et ses tentatives bancales pour se justifier après avoir tiré sur Megan Thee Stallion ont été LE sujet du week-end aux Etats-Unis en ce qui concerne le monde du rap. En faisant cela, le Canadien s'est clairement mis en danger car ses 17 titres d'explications ne passent pas. Ni auprès de la rappeuse Houston, ni auprès des autres artistes du game. Le plus virulent étant d'ailleurs Rick Ross qui a passé la fin de semaine à tailler Tory Lanez.

Plutôt que de faire profil bas voire de présenter des excuses, le Canadien a continué à se justifier en parlant notamment de sa mère. Dans un message sur Instagram, il a dit que le 25 septembre, jour de sortie de "Daystar", était aussi celui de l'anniversaire de la mort de sa mère. Mais, sauf si tout le monde est passé au travers, il n'en parle à aucun moment dans son projet. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

9/25 my mothers birthday , the day she passed away , the day the album dropped #daystar

Une publication partagée par LONE $TONE FARGO (@torylanez) le 27 Sept. 2020 à 11 :33 PDT

Bizzaremment, Megan Thee Stallion n'a pas réagi frontalement mais il semble qu'elle ait quand même laissé passer quelques messages subliminaux comme vous pouvez le voir ce-dessous...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Mood

Une publication partagée par Hot Girl Meg (@theestallion) le 27 Sept. 2020 à 12 :55 PDT

Dans une autre publication dans laquelle elle parle de sa collaboration avec une marque de jeans, elle dit cette phrase : "Rien de vrai ne peut être menacé" ce qui est sans rapport avec son post mais pas avec la situation...

Finalement, c'est Rick Ross qui est le plus virulent dans cette histoire. Il a comparé Tory Lanez à "un petit garçon" prenant de "pauvres décisions". Les deux artistes se sont envoyés des piques ces derniers jours mais le Boss veut avoir le dernier mot. Dans une vidéo, il remercie Tory de lui répondre aussi vite mais ajoute : "c'est ce que tu aurais dû faire quand elle t'a accusé. C'est ce que tu devais à sa famille, c'est que tu devais à toutes les femmes noires." Il ajoute : "de mauvaises décisions consistent à faire un album pour profiter de la situation alors que des gens comme moi auraient aimé que tu en parles et qu'on passe à autre chose, pas de faire un album farfelu qui ne rapporte pas une thune, ni de nouveaux fans..."

En croyant sans doute bien faire, Tory Lanez s'est enfoncé encore un peu plus...