6ix9ine : "Il n'y a pas de différence entre Tupac et moi"

6ix9ine : "Il n'y a pas de différence entre Tupac et moi"

6ix9ine s'est livré dans un grand entretien au New Tork Times,

6ix9ine est en promo. Son album, "Tattle Tales" sort vendredi 4 septembre. Alors, il a donné sa première véritable interview depuis sa sortie de prison au New York Times et au journaliste Joe Coscarelli qui n'a pas hésité à mettre les pieds dans le plat et à parler de tous les sujets délicats qui entourent le rappeur new-yorkais.

6ix9ine a de l'ego. Certains diront qu'il est démesuré, sans doute à juste titre. Quand le journaliste a insisté auprès de Tekashi au sujet de son accusation pour agression sexuelle en 2015 impliquant une jeune fille de 13 ans, le rappeur de Brooklyn n'a pas eu peur de se comparer à Tupac Shakur, reconnu coupable d'abus sexuels en 1994. Pour lui, il y a un parallèle à faire avec la légende de Death Row.

"Tupac Shakur a été reconnu coupable de viol. Tupac Shakur est-il aimé ou détesté ? Aimé ! Quelle est la différence entre moi et Tupac Shakur ? Je n'ai jamais été accusé de viol, jamais."
Et lorsque le journaliste lui a demandé s'il pensait que sa musique contribuait au monde, il a répondu : "bien sûr", avant de reprendre sa comparaison avec Pac.
"'Troublesome '96' est une de ses plus grandes chansons. Quelle est la différence entre ça et 'Billy' ? [...]  Je dois faire ce qui, en 2020, est pertinent. Je dois nourrir le peuple. Il n'y a aucune différence entre moi et Tupac Shakur."
 
Il a quand même réussi à admettre qu'il avait besoin d'attention et même qu'il y était accro expliquant qu'il avait grandi en "étant personne" et qu'il ne voulait pas raconter tout ce qu'il avait vécu dans ses titres mais plutôt créer quelque chose de stimulant.
"Les gens me détestent parce que je suis le plus simple. Je les assomme. Je suis un génie dans ce que je fais. Lorsque vous voulez écouter du R&B, vous allez chez Usher. Lorsque vous voulez écouter du hip-hop, vous allez chez Nas. Lorsque vous voulez écouter du rock, vous allez chez AC/DC. Lorsque vous écoutez 6ix9ine, vous ne voulez pas entendre : "Ma maman pleurait…" Je peux le faire mais ce n'est pas ce que veulent mes fans. C'est comme si vous alliez chez McDonald acheter du filet mignon..."
 
6ix9ine se livre à coeur ouvert
 
Evidemment, on peut arguer que la grosse différence entre Tupac et 6ix9ine, c'est qu'il est toujours vivant malgré les inquiétudes liées à sa sécurité. Comme il le dit dans l'interview, il sait très bien qu'il est en danger dès lors que son équipe de sécurité n'est pas à ses côtés. Mais il a aussi avoué qu'il pensait à la mort.
"A ce stade, c'est un style de vie. Je m'inquiète, mais je n'ai pas peur. Les rues sont un mythe. Evidemment, en ce moment, si je quittais cette interview et que je prenais le train pour Bed-Stuy, je n'en reviendrais pas. Est-ce que vous revenez si vous faites un voyage sur une île pleine de cannibales ? Non, mais vous ne vous mettez pas dans des situations stupides..."
Plus tard encore, il est revenu sur le moment où il avait décidé de balancer les membres de son gang, les Nine Trey Bloods.
"Je devais rencontrer les autorités fédérales. Ils m'ont demandé si je connais quelqu'un qui me veut du mal parce qu'à ce stade, je ne coopère pas. Mais grâce aux écoutes téléphoniques, ils savent qu'il y un problème et une scission [...] Je sais que je suis surveillé et je ne sais pas pourquoi, je craque, je suis fatigué et j'ai peur. Le dimanche, je descends et je leur dis que je veux parler à leur patron, que je suis prêt à me lancer..."
Il parle de "code de la rue brisé" et que les Nine Trey Bloods lui ont manqué de respect, une thèse à laquelle il a déjà eu recours dans le passé pour expliquer pourquoi il avait balancé.
 
Le reste appartient à l'histoire. 6ix9ine a été condamné à 24 mois de prison mais a été libéré plus tôt en raison de la pandémie de COVID-19. Désormais officiellement libre, il a voyagé à travers le pays, clashant autant de personnes que possible tout en faisant la promotion de son prochain album "Tattle Tales".
 
Si vous voulez lire l'interview dans son intégralité, vous pouvez la retrouver ici.


En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios