50 Cent menace le street-artist qui le trolle !

50 Cent menace le street-artist qui le trolle !

Fifty en a marre qu'on se moque de lui !

Trollé par un street-artiste d'origine australienne, 50 Cent en marre et lui demande des comptes. Alors que Lushsux travaille vite et bien, il faut le reconnaître, Fifty en marre de voir les murs se couvrir de caricatures de lui sous les traits d'autres personnes. On l'a en effet vu caricaturé en Mao, 6ix9ine, Oprah Winfrey, Post Malone et Donald Trump, entre autres. Si un temps, cela l'a fait rire, jaune, le producteur de la série "Power" en a cette fois ras-le-bol et exige des réponses.

L'artiste de rue Lushsux ne lâche pas 50 Cent. Après l'avoir représenté sous les traits de personnalités de la pop culture, il vient cette fois de le dessiner en Taylor Swift et en Fifty sans dents, ce qui est drôle, il faut bien l'admettre. Mais cela ne fait plus rire le rappeur new-yorkais. Si, un temps, il a pu trouvé ça bien, cette obsession va un peu trop loin à son goût et surtout, il en a carrément marre que cet artiste se moque aussi ouvertement de lui. Alors, quand il a partagé la vidéo de la création du Fifty édenté, il a aussi demandé des réponses !

"C'est un c*nnard mais comment fait-il pour aller aussi vite ? D'accord, il a du talent, mais pourquoi diable m'a-t-il choisi ?" a-t-il écrit en légende. Dans un autre article, il a écrit : "Ce mec fait des peintures murales de moi avec un gros cul sans dents. C'est quoi son problème ?"

Dans un autre post sur lequel on voit le mash-up entre lui et Taylor Swift, il écrit : "Regardez cette m*rde !"

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

????man look at this shit, TF is wrong with this guy he won’t stop ????‍♂️#bransoncognac #lecheminduroi

Une publication partagée par 50 Cent (@50cent) le 30 Avril 2020 à 7 :27 PDT

Il a ensuite posté la vidéo sur laquelle on voit Lushux peindre "Swifty Cent” mais l'a cette fois accompagné de menaces. "Swifty Cent, je voudrais frapper ce MF à l'arrière de la tête pendant qu'il fait cette merde", écrit-il aux côtés d'un emoji en colère.

Malgré son indignation, 50 Cent reçoit des commentaires qui lui disent qu'il devrait plutôt être flatté. Et puis, de toute évidence, plus il répond, plus l'artiste peint. On devrait donc continuer à voir des caricatures de Fifty sur les murs dans les semaines qui viennent !