Black M choisi par l'Élysée pour les commémorations du centenaire de la bataille de Verdun !

Black M choisi par l'Élysée pour les commémorations du centenaire de la bataille de Verdun !

Le rappeur de Wati-B, Black M, célèbrera le centenaire de la bataille de Verdun aux côtés de François Hollande et Angela Merkel

À moins de 3 semaines des cérémonies de commémoration du centenaire de la bataille de Verdun, prévues le 29 mai prochain dans la ville qui a vu triompher l’armée française, le nom de la tête d’affiche du concert de clôture de l’évènement nous a enfin été révélé. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Élysée a créé la surprise.

Si les stars de cette commémoration seront bien François Hollande et Angela Merkel, une autre personnalité bien connue du peuple français sera de la fête : Le rappeur-chanteur, Black M.

Selon l’Élysée, « 1000 jeunes Allemands, 1000 Français qui viendront de toutes les régions de France et des Dom-Tom, et 1500 jeunes originaires du Grand Est » sont attendus à cet évènement qui devrait réunir 5000 à 10000 personnes.
Porté par une volonté de réunir les peuples franco-allemands lors d’un rendez-vous convivial, populaire et orienté vers la jeunesse, l’Élysée fait donc appel à l’un des artistes les plus en vogue auprès du jeune public.  Rappelons que son premier album solo, « Les yeux plus gros que le monde », sorti en 2014, s’est vendu à plus de 600.000 exemplaires.

À quelques jours d’entamer une tournée d’été aux côtés de ses acolytes du label Wati-B, Lefa et Abou Debeing, Black M se produira donc au Parc de Londres, à Verdun, le 29 mai.
Il devrait y interpréter le premier extrait de son prochain album (« Éternel Insatisfait »), mais aussi quelques-uns de ses plus grands succès en solo et avec la Sexion d’Assaut, et ne manquera pas de partager la scène avec Lefa et Abou Debeing qui profiteront de l’occasion pour interpréter plusieurs morceaux de leurs projets respectifs.

 

Pourtant, si le gouvernement justifie parfaitement ce choix d’artiste, celui-ci ne fait pas l'unanimité et donne vie à une pluie de critiques sur la Toile et les réseaux sociaux…
Tandis que certains accusent François Hollande de se lancer à la course aux électeurs noirs, beaucoup de voix s’élèvent pour s’opposer à la mise en avant d’un rappeur qui a, par le passé, glissé dans ses textes quelques phrases contre la France, voire contre l’homosexualité.

Performera-t-il sous les huées du public, à l’instar d’un certain Maitre Gims, récemment appelé à se produire en ouverture de la finale de la Coupe de la Ligue au Stade de France ?

Qu'en pensez-vous ?



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios