Booba tacle Damso et Kaaris !

Booba tacle Damso et Kaaris !

Avec une seule phrase.

Le début de semaine, c'est le moment où les chiffres et les certifications tombent. Et hier, Damso n'a pas été oublié. Son album "Batterie faible" est devenu double disque de platine tandis qu'il aussi été honoré par deux singles d'or pour les titres "William" et "Même issue" issus de l'album "Lithopédion". Booba n'a pas manqué de féliciter son ancien padawan et alors qu'il se sait sous surveillance d'Instagram, il l'a fait tout en ironie tout en réussissant à glisser un tacle à Kaaris par la même occasion...

Booba est rancunier, ce n'est pas une découverte. Il estime que c'est lui qui a lancé la carrière de Damso en France et qu'il l'a aidé à exploser au plus haut niveau. Et que les récompenses que le rappeur belge reçoit aujourd'hui, sont un peu aussi les siennes. Du coup, c'est ainsi qu'il faut comprendre les messages de "félicitations" qu'il a adressés à Dams dans sa story Instagram où il dit : "Merci pour les travaux fiston" rappelant que ses trois albums sont sortis sur son label, 92I.

 

Mais là où Booba est fort, c'est qu'avec cette phase, il se moque autant de Damso que de Kaaris parce que ce sont les mêmes mots qu'avait employé le rappeur de Sevran quand il a appris qu'il ne ferait certainement pas partie d'une compilation qui regroupait tous les artistes de la ville de Seine-Saint-Denis. Très exactement, il avait posté la photo d'une porte remplie de tags avec l'expression : "Remerciez-moi pour les travaux" avant d'expliquer au plus fort de la polémique que cette expression n'avait rien à voir avec ce qui se passait dans sa ville. Dans le cas de Booba, on peut être certain qu'il n'y a pas de hasard et que cette phrase a été employée à des fins évidentes de moquerie envers Damso et Kaaris, deux de ses meilleurs ennemis...



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios