Gazo se confie sur sa nouvelle vie : "Tout a changé"

Gazo se confie sur sa nouvelle vie : "Tout a changé"
Gazo a du mal à sortir dans la rue désormais.

Il se confesse dans les colonnes du Parisien.


Gazo n'est pas très friand de l'exercice. Pourtant, il a fait une exception pour Le Parisien à qui il a donné une très longue et intéressante interview. Parmi les sujets abordés, le succès, évidemment, de son dernier projet, "KMT" mais aussi la vitesse à laquelle sa vie a changé. A ce propos, il raconte une anecdote qui en dit long sur sa nouvelle notoriété.

"Tout a changé sauf mes potes ! Avant je sortais un peu en boîte, mais j’ai encore dû restreindre mes sorties, sinon c’est n’importe quoi. Je reste beaucoup dans mes zones, Saint-Denis, Paris… Tout le reste est devenu plus compliqué. L’autre jour, je suis sorti chercher une baguette de pain, il y a deux petits qui m’ont reconnu, ils ont demandé une photo et c’est parti en émeute en deux secondes. Je dois aussi éviter les sorties de collège. Maintenant, dès que j’entends une sonnerie dans la rue, je deviens parano (rires)."

Mais Gazo a la tête sur les épaules et surtout une idée très précise de ce qu'il veut faire de sa vie et de sa carrière.

"J’arrive de loin, mon succès a commencé à 24 ans. J’ai appris des erreurs des gens autour de moi. Dès le début, j’avais des idées précises de comment j’allais m’organiser. Pour autant, je ne suis pas le mec qui se lève le matin en voulant être numéro 1 et l’artiste le plus streamé. Tant que je peux vivre de ma musique, cela me va. Je ne vais pas accumuler les chansons pour exister ou m’enfermer dans des cases. J’aime tous les styles de musique."

Plus loin, il cite aussi des exemples à suivre comme Damso ou Orelsan. Si on sent que le rappeur parisien a toujours des étoiles plein les yeux et qu'il doit certainement parfois se pincer pour être sûr de ce qu'il vit, il entend en profiter à fond lui qui n'a toujours vécu que pour la musique.

"C’est vraiment le jour et la nuit avec ma vie d’avant et j’en profite au maximum."

On le souhaite que cela dure très longtemps.