Snoop Dogg prend 250 000 dollars par featuring !

Snoop Dogg prend 250 000 dollars par featuring !

Ce n'est pas si cher finalement.

Un couplet du Doggfather, ça se mérite et surtout, ça se paie... Snoop Dogg a en effet révélé dans le "Full Send Podcast" qu'un de ses couplets en tant qu'invité sur un morceau se négociait autour de 250 000 $ ! Et ce n'est que pour 16 mesures, le prix augmente si l'artiste veut aussi qu'il apparaisse dans le clip du titre correspondant.

"C'est le prix pour 16 mesures. Quand ce sera le moment de tourner la vidéo, je demande 250 000 $ supplémentaires. Et pour cela, vous n'avez qu'une heure alors il s'agit de ne pas perdre de temps. Commencez à filmer rapidement !"

Pour autant, ce prix n'a semble-t-il rebuté personne jusqu'à maintenant puisque le chien de Long Beach compte plus de 1000 feats à son actif et a travaillé avec quasiment tout le monde, de Kid Rock à Kendrick Lamar en passant par Mariah Carey et Jason Derulo. Et ce n'est pas terminé puisqu'il a confirmé que son prochain feat sera avec le boys band sud-coréen BTS.

Si ce chiffre paraît très élevé, de nombreux autres artistes ont dit qu'ils facturaient des feats avec des nombres à six chiffres. Jay-Z semble d'ailleurs totalement inabordable, Nicki Minaj demanderait 500 000 $ tandis qu'un couplet de YoungBoy Never Broke Again coûterait 300 000 $. L'année dernière, DaBaby s'est vanté de facturer 300 000 $ pour une apparition et le mois dernier, Lil Durk annonçait 350 000$ pour obtenir sa participation. Alors un Snoop à 250 000 $, ce n'est peut-être pas si cher que ça en réalité.

Snopp Dogg explique sa stratégie NFT pour Death Row

Dans une autre partie de l'entretien, Snoop est revenu sur son projet de faire de Death Row, un label centré sur les NFT. Pour lui, il s'agit de rendre aux fans ce qu'ils lui ont donné durant toutes ces années. Pour lui, c'est l'occasion pour eux de posséder autre chose qu'un disque et comme il y a un marché (comme pour l'art), il y voit l'occasion qu'ils puissent se faire également un peu d'argent.

"Imaginez quelqu'un qui aime un de mes disques à mort. Maintenant, il a le droit de l'acheter et de le posséder, de l'échanger et d'en tirer de l'argent. Il possède alors un morceau de l'héritage de Snoop Dogg au lieu d'une copie d'un de mes CD... Maintenant, il possède quelque chose qui lui appartient et dont il peut tirer profit. Mes fans viennent pour moi, je leur facture tout, T-shirts, concerts, etc, mais sans leur rendre la pareille. Avec les NFT, c'est différent. Je peux le faire parce que je suis le patron. 'Hey Snoop, est-ce que ça va si tu fais un NFT ?' 'Bien sûr, fais ce que tu veux !'"

Un visionnaire. Ou un vrai businessman, au choix...