Daz Dilinger précise la situation entre Nas et 2Pac

Daz Dilinger précise la situation entre Nas et 2Pac

Nas n’a jamais été prévu sur l’album "All Eyez On Me".

Daz Dillinger a tenu à mettre les choses au clair concernant les récentes déclarations de Snoop Dogg. Nas ne devait pas apparaitre sur le projet de Tupac et Uncle Snoop s’est en réalité, mélangé les pinceaux.

Le nouveau propriétaire de Death Row Records s’est exprimé récemment lors d’un podcast. Invité dans un épisode de Drink Champs, Snoop a raconté une anecdote sur l’un des meilleurs albums rap de l’histoire. Il s’agit de "All Eyez On Me" de Tupac, sorti en 1996. Il expliquait que le morceau (le quatrième du projet) "Got My Mind Made Up" en feat avec Method Man & Redman, Kurupt et Daz Dillinger devait à l’origine être pour Nas. Cependant, quand Shakur est sorti de prison, le rappeur/producteur lui a finalement donné le morceau et le couplet de Nas a été retiré du titre. Une information qui a créé la stupéfaction autour de la table, lors de l’interview de Snoop, qui s’avère être fausse.

L’un des principaux concernés, Daz Dillinger a partagé une vidéo dans laquelle il explique ce qu’il s’est réellement passé. Il déclare :

"Il y a beaucoup de mecs qui balancent de fausses informations. Je regardais Drink Champs l’autre jour et Snoop parlait du couplet de Nas. Toute l’histoire est fausse, il n’a jamais été question qu’il soit sur Got My Mind Made Up. Les premières personnes sur Mind Made Up étaient moi, Kurupt, Method Man, Redman, Inspectah Deck et The Lady of Rage".

Donc pas de Nas dans la liste. Si Inspectah Deck et The Lady of Rage ont, eux, bien été enlevés du morceau, Nas n’avait, lui, jamais été prévu de base. Daz ajoute :

"Le morceau dont il parlait, c’est "Don’t Stop Keep Going". Nas était le premier sur ça. Puis j’ai emmené le son à Death Row et 2Pac l’a écouté sans moi et il s’est incrusté dessus. Là j’ai dit, rien à foutre, laissez-moi sortir ça". 

Un peu plus loin dans la vidéo, Daz pousse un léger coup de gueule et remet les choses en place. Le rappeur commence déjà par envoyer un message à Snoop Dogg en lui conseillant de vérifier ses informations, puis ajoute :

"C’est moi le n*gga qui ait créé tout ça. Je suis le producteur, je suis le cerveau derrière cette merde. Vous le savez déjà, donc tous ceux qui débarquent avec une autre version de l’histoire ne savent pas du tout de quoi ils veulent parler. C’est moi le créateur alors je connais toutes les histoires qu’il y a à savoir. Les autres n*gga ont juste entendu parlé de ces histoires, mais n’étaient pas là car tous ceux qui étaient à Death Row sont partis. Moi je suis resté".

Au moins, la vérité est rétablie.

IFrame