50 Cent vexé de ne pas être dans le top 10 des rappeurs de New-York

50 Cent vexé de ne pas être dans le top 10 des rappeurs de New-York

On peut le comprendre, mais la concurrence est forte.

La ville de New-York est peut-être celle où il y a eu le plus de rappeurs qui ont émergé dans l'Histoire du rap. Il faut dire aussi qu'elle est le berceau du rap et du hip hop, et par conséquent la discipline y est pratiquée par beaucoup de monde. Si ça n'est peut-être plus la ville la plus influente aujourd'hui aux States (Atlanta, Chicago aussi notamment), les rappeurs de la Grosse Pomme restent une référence pour ce qu'ils ont apporté au game. Donc forcément, quand certains ont dit à 50 Cent qu'il ne faisait pas partie du top 10 des rappeurs de sa ville, il l'a mal pris.

Car s'il y a bien eu un artiste New-Yorkais qui a changé le visage du rap game dans les années 2000, c'est 50 Cent. Pourtant il est visiblement tombé sur une discussion sur les réseaux sociaux dans laquelle on l'écartait du top 10 des rappeurs de NYC. Il a donc tenu a répondre via son compte Instagram. En dessous d'une image dans laquelle on le voit manger à bord d'un jet, Fifty a écrit: "ils disent que je ne suis pas dans le top 10 des artistes new-yorkais. Je suis le vilain petit canard, je suis un cauchemar pour ces idiots dès que je me concentre".

Un message rempli de fierté et d'ego, comme d'hab avec 50 Cent, même s'il n'a pas tord. Il a ensuite posté une autre vidéo dans laquelle on voit Jay-Z parler du début des années 2000. En studio avec Beanie Sigel et Memphis Bleek, il leur a conseillé de sortir un maximum de sons, car Fifty allait arriver avec du lourd et qu'il allait tout rafler. Quelques semaines plus tard, il a sorti "In the Club", et a fait main basse sur le rap de sa ville pendant presque 10 ans.