Soso Maness dans la sauce pour un morceau anti-police

Soso Maness dans la sauce pour un morceau anti-police

Le rappeur marseillais est dans la tourmente...

Depuis quelques jours maintenant, une vidéo n'en finit plus de circuler sur la Toile et de faire réagir : celle du rappeur Soso Maness qui reprend, durant un concert, une chanson contre la police.

L'incident s'est produit vendredi 10 septembre, dans le cadre de la Fête de l'Humanité. Le Marseillais était présent afin de clôturer l'édition 2021 du concert. Connu pour son franc-parler, Soso Maness n'a pas hésité avant de reprendre sur scène un morceau anti-police, très connu des manifestations... Problème cependant, avec les portables et les réseaux surtout, la vidéo a vite fait de tourner partout, jusqu'à avoir des répercussions nationales.

Le ministre de l'intérieur lui-même s'est indigné devant la performance du rappeur. Il n'a pas hésité à écrire sur Twitter :

"Nous attendons tous des partis dits de 'gauche' participant à la fête de l’humanité une condamnation ferme des propos injurieux contre la police de la République. Cette police composée des enfants du peuple qui protègent, au péril de leur vie, nos concitoyens les plus modestes."

Gérald Darmanin n'a pas été le seul à s'offusquer. Fabien Roussel, le candidat du PCF pour l'élection présidentielle 2022, y est, lui aussi, allé de son petit commentaire et a pris la défense des forces de l'ordre : 

"Je les défends tellement que je ne peux pas cautionner de tels propos." 

Heureusement pour lui, Soso Maness n'a pas que des ennemis côté politique. Adrien Quatannens, le député La France Insoumise, a défendu le Marseillais : 

"Personne n'imagine qu'on aurait interdit à Brassens, Brel ou d'autres d'avoir eu des propos parfois provocants."

Soso Maness, lui, n'a toujours pas réagi à la polémique.



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios