Youssoupha victime de racisme après son hymne pour les Bleus

Youssoupha victime de racisme après son hymne pour les Bleus

Nouveau déferlement haineux autour du lyriciste Bantou.

Depuis le retour de Karim Benzema en Equipe de France, le pays est sur une sorte de petit nuage. Les fans de foot sont contents de voir celui qui est sûrement le meilleur joueur français des 10 dernières années revenir jouer en Bleu, pour aller gagner l'Euro cet été. Pour gagner cet Euro, rien de mieux qu'un bon hymne pour l'Equipe de France qui leur donne envie de tout lâcher sur le terrain. C'est Youssoupha qui s'y est collé, sauf que lui aussi, comme Karim, est en train de prendre une tempête sur les réseaux par une minorité assez énervée du public.

Bizarrement, en première ligne, on retrouve les mêmes personnes chez ceux qui critiquent Benzema et Youssoupha, avec souvent les mêmes arguments tendancieux voire mensongers. Eux, c'est évidemment le Rassemblement National et tous ceux qui gravitent autour, comme le "philosophe" / vendeur de livres Michel Onfray. Grosse levée de boucliers chez l'extrême droite donc, qui a immédiatement fouillé dans les archives pour trouver des arguments anti-Youssoupha. Avec, pour commencer, les menaces de mort envers Eric Zemmour, fait pour lequel il a finalement été reconnu innocent par la justice. 

On voit bien qu'ils utilisent les mêmes procédés que pour diaboliser Benzema par le passé : on le traite de délinquant et on l'accuse de ne pas aimer la France, voire de la détester. Youssoupha est même accusé par le "philosophe" Onfray de mépriser la France d'en bas, ce qui est un concentré de mauvaise foi si on s'est intéressé juste 5 secondes aux textes de Youss', qui ont toujours été remplis d'amour pour tout le monde depuis "Éternel Recommencement" jusqu'à aujourd'hui. 

Également accusé, comme tout descendant d'immigré qui ouvre un peu sa bouche, de ne "pas aimer la France" et d'être ingrat, Youssoupha est donc décrit comme une sorte de racaille avec un discours anti-France et violent. Des mots qui sont évidemment à l'opposé de toutes les valeurs qu'il a défendues lors de ses 15 ans de carrière dans le rap français. Mais pour savoir tout cela, il aurait fallu que les journalistes, politiciens et philosophes qui parlent sur le sujet, s'intéressent à ses textes plus de 2 minutes.

Évidemment ça ne les intéresse pas, et dire la vérité n'est pas leur but, donc pourquoi se renseigner sur Youssoupha ? Tout cela participe à une campagne médiatique de l'extrême droite qui, à quelques mois des élections, veut recommencer à agiter le spectre de l'immigration, de l'islamo-gauchisme pour faire peur à l'électeur. On espère évidemment que le reste du pays ne se laissera pas avoir par ces odieuses manipulations.



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios