Fianso "mort de honte" après son attaque contre Hamza

Fianso "mort de honte" après son attaque contre Hamza

Sofiane se livre honnêtement.

Cela fait maintenant longtemps que Fianso est dans le game. Il est assez lucide et mûr pour savoir ce qu'il a fait de bien ou de mal dans sa carrière. Dans son interview dans "Le code", il est notamment revenu sur son attaque envers Hamza. Un lyrics qu'il croyait bien senti et qu'il a énormément regretté, à tel point qu'il s'est excusé auprès du rappeur belge. Contrairement à beaucoup d'autres de ses confrères qui se servent des clahs et des beefs pour alimenter leur buzz, Sofiane a souhaité tout de suite dégonfler l'histoire.

En 2018, Fianso est l'architecte d'une compilation référence, "93 Empire" qui regroupe uniquement des rappeurs de Seine-Saint-Denis. Dans un des singles de cet opus, "Empire", il partage le mic avec Kaaris et balance "J'écoute Drake, t'écoutes Hamza". Attaque gratuite mais attaque quand même. Mais plus que le rappeur belge, elle a finalement marqué celui qui vient de sortir son album "La direction" parce que le morceau est sorti où moment même où Hamza perdait son père. Dans l'interview qu'il a accordé à notre confrère Mehdi Maïzi, il explique que cette punch' était censé personnifier son esprit de compétition plus que de lancer un diss-track. C'est finalement par Mouss Parash, un ancien de Rec. 118 proche d'Hamza, qu'il prend connaissance du contexte entourant "Empire" et sa rime. Ce dernier lui explique que le rappeur belge vient tout juste d'enterrer son père.

"Ça veut dire que ça tombe au moment où il enterre son papa… J’étais mort de honte. Je m’en rappelle je lui ai fait une vidéo par téléphone je lui dis ‘pardon’. T’imagines, t’es en train d’enterrer ton père, il y a l’autre qui t’envoie un pic, mais de quoi on parle ? Et ce jour-là je m’en suis voulu de fou. Je me suis mis à sa place […] Je me suis dit : ‘imagine là moi par exemple qui viendrait de perdre mon père et quelqu’un qui m’envoie un pic dans le pera, mais t’es malade ou quoi ?”

Fianso aurait pu garder pour lui cette "anecdote" qui ne le met clairement pas en valeur. Mais, en la racontant honnêtement, il pu montrer la mentale qui l'habite. Et s'excuser après un diss, c'est tout à son honneur.