Dr. Dre : les réseaux sociaux détruisent le mythe de l'artiste

Dr. Dre : les réseaux sociaux détruisent le mythe de l'artiste

Le docteur n'aime pas ça !

Dr. Dre est relativement discret dans les médias et sur les réseaux sociaux. S'il agit ainsi c'est qu'il a une bonne raison, il aime garder un peu de mystère autour de lui et de sa musique. Dans une interview au GQ britannique avec son acolyte de toujours Jimmy Iovine, il explique que les réseaux sociaux détruisent le mythe qui entoure les artistes.

Le magazine leur a posé la question de la renommée à l'heure des réseaux sociaux. Dr. Dre a été catégorique, il n'aime pas ça !

"J'aurais probablement détesté les médias sociaux quand j'ai débuté. Il y a un certain mythe qui est détruit. J'aime ce mythe, j'aime attendre. Je n'ai besoin que les gens sachent où je suis et ce que je fais ou ce que je vais faire. Il y a une certaine mystique autour de la musique qui fait aussi partie de cette musique car c'est finalement assez divertissant d'attendre ce qu'il va se passer."

D'ailleurs Dre ne tweete presque pas, ne poste quasiment aucune photo sur Instagram et quand c'est le cas, on a l'impression que ça ne vient pas de lui. Pourtant, avec Iovine, ils sont conscients de cette évolution inévitable et de la renommée qu'il faut entretenir via les réseaux sociaux à notre époque même si cela sonne parfois faux et donne trop de crédit à certains artistes tout juste moyens.

"Je ne connais pas l'impact d'Instagram", explique Jimmy Iovine."Si Michael Jackson avait Instagram, aurait-il fini par être en meilleure santé ? Qui sait. Je pense que ce qui s'est passé, c'est que quelqu'un de 'grand' n'a jamais été aussi célèbre que maintenant [...] C'est pourquoi des musiciens sortent de la musique tous les jours, c'est du marketing."

Question d'époque et de génération aussi sans doute...



 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios