Kodak Black plaide coupable de port d'armes !

Kodak Black plaide coupable de port d'armes !

Le rappeur Kodak Black a plaidé coupable pour avoir possession d’un 9 millimètre non-déclaré en avril dernier.

Kodak Black a ajouté un autre plaidoyer de culpabilité à son dossier judiciaire. Mercredi dernier, le rappeur de Floride a plaidé coupable pour possession d’arme au second degré, une accusation qu'il a fini par prendre après son arrestation alors qu'il tentait de traverser la frontière des États-Unis vers le Canada l'année dernière.

Il encourt deux à sept ans de prison, mais la peine serait exécutée en même temps que les accusations d'armes pour lesquelles il a été condamné l'année dernière, de sorte qu'il pourrait ne pas avoir à faire plus de temps derrière les barreaux. Kodak a plaidé coupable dans un palais de justice du comté de Niagara à New York. Le kickeur devrait être condamné le 24 mars. 

Comme indiqué précédemment, Kodak Black a été arrêté alors qu'il tentait de traverser la frontière nord des USA vers le Canada en avril 2019.  

À l'époque, les autorités ont déclaré que l’auteur de "Painting Pictures" avait de la marijuana et un 9 mm à l'intérieur de la Cadillac Escalade qu'il conduisait avec trois autres hommes. Étant donné que Kodak n'a pas déclaré l'arme à son arrivée à la frontière américano-canadienne, les agents des douanes américaines ont arrêté les quatre hommes.

"Deux véhicules occupés par des citoyens américains ont été rencontrés au point d'entrée de Lewiston-Queenston", a déclaré un porte-parole des douanes et de la protection des frontières dans un communiqué sur l'incident de l'année dernière.  

"Lors de l'inspection initiale, les citoyens américains ont reconnu être en possession de marijuana et d'armes à feu. Lors d'une inspection secondaire, il a été révélé que les armes étaient détenues illégalement dans l'État de New York, puis la marijuana, les armes à feu et les sujets ont été remis à la police de l'État de New York pour traitement ultérieur. Le Bureau des opérations sur le terrain des douanes et de la protection des frontières des États-Unis travaille en permanence en collaboration avec nos partenaires chargés de l'application des lois, qui comprennent des agences fédérales, étatiques et locales". 

Kodak a été contraint de ne pas monter sur scène à Boston après son arrestation. Il a été arrêté sur des accusations fédérales d'armes à feu en Floride en mai 2019 et en août 2019, le rappeur a plaidé coupable d'avoir falsifié des documents afin d'obtenir illégalement des armes. En novembre dernier, Kodak Black a été condamné à 46 mois de prison. Il devrait être libéré en août 2022

Affaire à suivre... 

Peinda.B. 
 



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios