Gims n'est pas prêt pour le cinéma

Gims n'est pas prêt pour le cinéma

C'est ce qu'il vient de déclarer.


Empêtré dans une vraie sauce suite à ses propos sur la nouvelle année qui ont pris des proportions politiques puisque la candidate de droite à l'élection présidentielle, Valérie Pécresse, s'en est mêlée, l'univers artistique de Gims passe au second plan, d'autant plus que Booba ne le lâche pas et ne fait rien pour éteindre l'incendie, bien au contraire. Pourtant, le rappeur était l'invité ce week-end de l'émission "Vivement Dimanche" sur France 2. Face à Michel Drucker, dans une émission enregistrée bien avant ses propos polémique, il n'est pas revenu dessus mais a fait une révélation intéressante. Il a dit qu'on pensait à lui pour le cinéma. Il faut dire qu'il a du charisme, une grosse fan base et une vraie personnalité. Pour autant, le membre de la Sexion d'Assaut a, pour le moment, préféré refusé les rôles qu'on lui a offert. Il préfère se concentrer sur la musique et surtout, comme il l'a avoué, il ne sent pas prêt à franchir le pas.

"J'ai eu des propositions. Je ne me sentais pas prêt, ou à la hauteur. J'aime bien faire les choses. Je ne le sentais pas. Je me suis que ce n’était peut-être pas le moment. Mais j'aime beaucoup le cinéma. C'était un film policier. Ce n'était pas pour chanter. C'était un vrai rôle. Premier rôle et tout. Le grand banditisme et tout et moi je suis le policier. Je trouvais ça drôle, mais ça m'a fait peur."

La question peut paraître ironique mais elle ne l'est pas vraiment car on sait qu'il y tient particulièrement. Pour ce rôle, Gims aurait-il dû enlever ses lunettes de soleil ? Cela peut prêter à sourire mais on sait très bien qu'elles font partie de son personnage. Si on imagine difficilement un flic avec des lunettes noirs à longueur de temps, peut-être est-ce aussi ça qui l'a fait reculer ?