Slim 400 abattu à Los Angeles

Slim 400 abattu à Los Angeles

Encore un rappeur victime de la violence.

La série noire continue dans le rap game. Après Young Dolph à Memphis, c'est au tour de Slim 400 de trouver la mort sous les balles de ses assaillants. Slim 400 était originaire de Compton et c'est un proche de YG aux côtés de qui il a développé sa carrière. Sa mort vient d'être annoncée par les autorités alors qu'il avait déjà survécu à une fusillade en 2019. Touché huit fois, il avait emmené à l'hôpital alors que son pronostic vital était engagé. Les médecins avaient réussi à lui sauver la vie. Cette fois, il a eu moins de chances et a perdu la vie, il n'avait que 33 ans...

Un mois avant sa mort, le rappeur était revenu sur ses expériences passées pour une radio de L.A.

"J'ai l'impression que Dieu a un plan pour toi et rien ne l'arrête pas. J'ai touché le sol en pensant que c'était fini. Ma famille est sortie, m'a gardé en vie, m'a parlé, m'a traîné dans la maison pendant qu'ils tiraient encore... Ma famille, je l'aime à mort juste pour m'avoir sauvé. Je me sens béni juste d'être ici parce que j'aurais pu mourir plusieurs fois."

Dans cette interview, il expliquait qu'avec YG, il voulait retourner dans leur quartier pour montrer leur reconnaissance aux rues qui les a élevés. Mais, il a aussi reconnu qu'il y avait des jalousies en raison de son succès.

Il faut croire que son passé vient de le rattrapper.

RIP Slim 400.