Usher revient sur ses commentaires qui ont poussé T-Pain à la dépression

Usher revient sur ses commentaires qui ont poussé T-Pain à la dépression

Tout va bien entre les deux artistes aujourd'hui.

On s'en souvient, T-Pain avait lâché une information de taille dans le documentaire Netflix, "This Is Pop". Il avait révélé qu'Usher lui avait dit qu'il gâchait la musique avec son utilisation de l'auto-tune. Résultat, Pain était entré dans une profonde dépression dont il avait mis quatre ans à se sortir. Jusqu'à aujourd'hui, Usher n'était pas revenu sur cet épisode. Mais, lors d'une récente interview avec Billboard pour leur numéro spécial, "Power Players", il a été interrogé sur cet événement.

"Je suis heureux que T-Pain ait dit quelque chose. Je ne sais pas si c'était avant ou après notre conversation réelle, après avoir entendu ce qui a été dit. C'est très blessant de savoir qu'il avait connu ce genre de difficultés dans la vie. Je ne souhaite cela à personne. Pour moi, les conversations privées ont toujours le but d'élever le débat. Mais si des gens n'en n'ont que des morceaux, ils peuvent avoir une autre interprétation. Nous en avons parlé depuis et tout est rentré dans l'ordre."

Rappelons que dans la série documentaire, T-Pain avait raconté le moment tel qu'il l'a vécu. Alors qu'il dormait, une hôtesse est venue le réveiller pour lui dire qu'Usher voulait lui parler. Et là, il ne s'attendait certainement pas à avoir une telle conversation avec celui qu'il considérait comme son ami.

"Il m'a dit : 'je vais te dire une chose mec, tu as vraiment foutu la musique en l'air. Ouais mec, tu as vraiment foutu la m*rde pour les vrais chanteurs."

Si T-Pain a d'abord cru à une blague de son pote, il s'est rendu compte qu'Usher était très sérieux.

"Je me suis demandé ce que j'avais fait de mal", raconte-t-il. "J'ai juste utilisé l'autotune. Lui, il me disait que j'avais merdé. Mais je m'en suis juste servi, je n'ai dit à personne de faire la même chose !"

Heureusement, il semble que tout aille pour le mieux désormais. C'est bien le principal.