Agression raciste de Cergy : le rap français monte au créneau !

Agression raciste de Cergy : le rap français monte au créneau !

Gims, Dosseh et Rohff notamment ont pris la parole.

Devant la violence de ce qui s'est passé à Cergy et l'agression raciste d'une extrême violence d'un livreur Uber Eats devant le restaurant "Brasco", le rap français n'a évidemment pas pu rester sans rien dire.

Même si l'agresseur a présenté ses excuses, les rappeurs ont décidé de ne rien laisser passer et s'en sont pris à lui sur les réseaux sociaux.

Rohff a notamment écrit : 

Pourquoi te sens-tu supérieur ? Qu’as-tu de plus qu’un être humain ? Ne parle pas au nom de l’Algérie stp devant tous mes frères DZ tu passes pour un défaut de fabrication. Ils te suivront jamais là-dessus tu es un cas isolé et la haine raciale ne représente en aucun cas les valeurs morales et religieuses du Maghreb redescends sur terre apaise ton cœur demande pardon pour le sang que tu as fait couler gratuitement, trouve une raison sage de le réparer”. 

Gims a été plus agressif sur son compte Snapchat.

Trouvez-moi ce démon. Les démons n’ont pas de couleurs ils peuvent être maghrébin noir blanc chinois rouge je laisse plus rien passer concernant mon peuple à partir de maintenant.

Il a ensuite expliqué sa réaction par la violence des images, qu'il dit avoir eu du mal à regarder et à écouter.

Je peux même pas écouter jusqu’à la fin c’est trop Wallah ça doit pas rester impuni j’en fais une affaire personnelle retrouvons le”.

Dosseh a été un des premiers à réagir. Dans un premier temps, il a été très agressif. Puis, sans doute conscient que sa parole a du poids, il a écrit un long texte appelant à la paix entre les communautés et à la lutte contre le racisme.

L'agresseur est actuellement en garde-à-vue après avoir été interpellé au volant de sa voiture à Paris.



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios