LIM sur la jeune génération : "Ce n'est pas du tout mon délire"

LIM sur la jeune génération : "Ce n'est pas du tout mon délire"

Le rappeur s'est confié à Dem's Media.


Il ne prend pas souvent la parole mais quand il le fait, ce n'est pas pour parler avec une langue de bois. LIM s'est donc livré dans une interview à DEM'S Média et a donné son avis sans concession sur la jeune génération et le rap actuel.

"C'est pas du tout mon délire. Prendre un son de dance-machine, à l'époque pour ceux qui s'en souviennent, et mettre dessus une mélodie du Club Dorothée... Pour moi c'est pas ça le rap. [...] C'est comme tourner des clips en Ferrari et renter chez soi en bus ... il y a un problèmeC'est un truc qui est fait pour retranscrire nos vies et de faire passer des messages, etc ... On va dire que le rap, c'était la musique de la chiennetée alors qu'aujourd'hui on dirait qu'ils sont tous blindés."

Pourtant, le rappeur du Pont-de-Sèvres ne met pas tout le monde dans le même sac et reconnaît même ue "malgré tout ça, il y en a qui chantent bien la chienneté" et il en profite pour les "féliciter".

S'il n'est pas dans la posture du "rap c'était mieux avant", il observe certaines dérives qui le gênent actuellement. Il pense notamment que "tout le monde triche" en ce qui concerne les chiffres du streaming et regrette que "tout le monde signe en majors" et qu'il n'y a "plus trop d'indépendants". Dans la même lignée, il a du mal avec les artistes qui se produisent aujourd'hui en freestyle. Pour lui, "c'est pas de vrais freestyles" mais des "freestyles 2.0."

Sa conclusion est donc sans appel : "je trouve ça triste mais bon..."

Lui veut continuer dans la voie qu'il a tracée il y a des années et annonce donc un nouveau projet qui pourrait arriver à la mi-mai.