NLE Choppa accuse la police de "meutres prémédités" contre la population

NLE Choppa accuse la police de "meutres prémédités" contre la population

Devant la multiplication des bavures, le rappeur met les pieds dans le plat.

Décidément, l'actualité judicaire est particulièrement chargée en ce moment dans le rap américain. Fivio Foreign vient d'être arrêté, Lil Mosey est accusé de viol et Derek Chauvin a été reconnu coupable de la mort de George Floyd. Il souffle donc une activité inhabituelle dans ce domaine sur laquelle NLE Choppa a décidé de donner son avis. Le rappeur s'est en effet ému de la fréquence des meurtres attribués à des bavures policières. Il a ainsi affirmé sur Twitter que ces fusillades n'étaient pas des "coïncidences".

"A ce stade, les policiers commettent des meurtres avec préméditation. Ce ne sont pas des coïncidences, c'est planifié avant même que cela n'arrive, juste pour nous garder docile alors que nous voulons une justice quenous n'obtenons pas."

Malheureusement, les fusillades liées à des bavures policières sont devenues monnaie courante aux Etats-Unis. Cette semaine encore, alors que les Américains attendaient fébrilement le verdict dans l'affaire Derek Chauvin/George Floyd afin de savoir si le policier allait être tenu responsable de la mort du citoyen, un autre officier à Columbus, Ohio, Nicholas Reardon, a tiré et tué une jeune fille noire de 16 ans, Ma'Khia Bryant... Et les exemples de la sorte ne cessent de multiplier... De là à accuser la police de meurtre, il n'y a qu'un pas que NLE Choppa a franchi.



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios