Public Enemy soutient Bernie Sanders pour les élections présidentielles !

Public Enemy soutient Bernie Sanders pour les élections présidentielles !

Les rappeurs américains choisissent leur camp...

Les élections présidentielles américaines approchent et comme à leurs grandes habitudes, les rappeurs américains s'en mêlent ! Public Enemy apporte tout son soutien à Bernie Sanders. Voici les détails de cette prise de parti.

Le groupe mondialement connu dans les années 80/90, Public Enemy a encore pris parti pour un politique cette semaine. Peu présent dans la musique ces dernières années, le groupe a developpé son propre média "EnemyRadio" où ils parlent du rap actuel, donnent leur avis sur les nouveaux artistes mais parlent aussi politique ! 

Le groupe originaire de New York composé de Chuck D, Dj Lord Jazz, Flavor Flav a toujours eu tendance à parler politique que ce soit médiatiquement ou dans leurs sons : Chuck s'autoproclame artiste engagé politiquement. 

Plusieurs hommes politiques se présentent aux élections présidentielles de 2020. Parmi les divers candidats, le démocrate Bernie Sanders âgé de 78 ans. Un homme ouvert d'esprit, ouvert à la diversité culturelle et voulant contrer la candidature du président sortant, Donald Trump

Interviewé par le média "HipHopDX", Chuck D a annoncé qu'il était de tout coeur avec Bernie Sanders. Il sera d'ailleurs présent à son meeting à Los Angeles le dimanche 1er mars. "On a vécu une année de recul (...). C'est celui qui ne va pas faire de la m*rde. Bernie c'est le bon sens en politique. Les gens doivent se rendre compte que celui pour qui ils ont voté n'est pas Jésus. Ils devraient reconnaitre que nous avons un aspirant Hilter à la Maison Blanche. Au moins, Bernie est clair. C'est ça. De la clarté. On est tous touché par les soins de santé, les soins des enfants et le changement climatique. Bernie lui n'exclut pas ces choses !"

La politique de Bernie Sanders souhaite véritablement casser le climat individualiste imposé par Trump. Proche de Barack Obama, Sanders souhaite revenir au temps où les soins de santé étaient pris en charge par l'Etat américain. Il prend en compte la jeunesse américaine, les classes pauvres, les couches populaires. L'homme avait partagé une émission de télévision avec la rappeuse Cardi B. Sanders l'a même soutenu dans son lancement en politique et pour cause : il trouve que la nouvelle queen du rap US serait parfaite pour représenter sa communauté au sein de la Maison Blanche.