Tory Lanez : l'appel téléphonique qui l'a envoyé en prison

Tory Lanez : l'appel téléphonique qui l'a envoyé en prison

Difficile de s'en sortir après ça


Vous le savez sûrement si vous suivez un peu l'actu Rap US : Tory Lanez a été reconnu coupable d'avoir tiré sur Megan Thee Stallion, son ex-petite amie, à la fin d'une soirée pendant l'été 2020. Une dispute qui s'est finie sur des coups de feu et pour laquelle le rappeur a été condamné la semaine dernière, clôturant un feuilleton qui durait depuis plus de deux ans donc. Mais Tory Lanez n'a pas arrêté de se battre et ses supporters ont même fait une pétition pour faire changer le verdict du procès.

Le père du rappeur s'est même mis à crier au complot. Malheureusement, de nouvelles informations disponibles aujourd'hui viennent confirmer le verdict de la justice. Il s'agit d'un appel téléphonique, effectué par Tory Lanez depuis la prison de Hollywood, où il avait dû être placé avant d'être libéré sous caution en attente de son procès. Un appel de 5 minutes, dans lequel il demande à Kelsey Harris, amie de Megan présente lors de la fusillade, si elles allaient bien, et dans quel hôpital Megan était soignée. 

Il termine en essayant de s'excuser au téléphone, et même si il ne mentionne pas directement la fusillade, cela a suffit à mettre les juges sur la voie : "Je sais qu'elle ne voudra probablement plus jamais me parler mais... Je veux juste que vous sachiez, j'étais complètement bourré, je ne sais même pas vraiment ce qui s'est passé, un imbécile. Je n'aurais jamais fait quelque chose comme ça..."

Ou encore : "Ça ne va rien régler, et ça ne rendra pas ce que j'ai fait moins grave, mais je suis profondément désolé. Je n'ai jamais fait un truc comme ça de ma vie. Pour de vrai" Tory Lanez en profite ensuite pour demander à ce qu'on le sorte vite de taule avant que le scandale ne s'ébruite, mais l'amie de Megan, Kelsey, déclare alors que l'info est déjà sortie sur plusieurs applis et sites, bien que les noms des protagonistes soient pour le moment protégés.

L'enregistrement audio a été joué au procès, et il s'agissait apparemment de la preuve la plus accablante pour le jury, puisque Tory Lanez et sa défense n'ont pas pu expliquer de quoi il aurait pu parler d'autre, si ce n'est cette fameuse fusillade. Moralité : "Raconte pas trop ta vie, sur ton cellulaire, Les écoutes te conduisent dans l'fourgon cellulaire", comme le disait Kery James.