Gunna s'est rendu, Young Thug face à de nouvelles accusations.

Gunna s'est rendu, Young Thug face à de nouvelles accusations.

L'affaire prend des proportions inquiétantes pour les rappeurs.

Contrairement à ce que l'on a cru dans un premier temps, si Young Thug a bien été arrêté, Gunna s'est rendu lui-même aux autorités du comté de Fulton en Géorgie dans le cadre de la procédure lancé contre le label YSL considéré comme un gang. Il a rejoint son camarade de label en étant aussitôt placé en garde à vue. S'il pourrait s'en sortir sans trop de casse, une perquisition menée chez le Thugger vient d'alourdir l'addition....

L'équipe d'avocats de Gunna semble confiante quant à leurs capacités de prouver son innocence. Elle a notamment rappelé à quel point l'interprète de "pushin P" s'est investi dans sa communauté à Atlanta, créant une épicerie solidaire qui nourrit 400 enfants par semaine ou un magasin qui habille gratuitement les écoliers. Elle a aussi souligné qu'il travaille aussi à l'échelle nationale en soutenant les victimes de catastrophes et de pénuries alimentaires.

"M. Sergio Kitchens, connu sous le nom de Gunna, est innocent. L'acte d'accusation décrit faussement sa musique comme faisant partie d'un complot criminel. M. Kitchens a été un défenseur de sa communauté, et c'est notre privilège de le défendre."

La situation s'aggrave pour Young Thug

Si Gunna semble avoir une chance de s'en tirer sans trop de casse, cela risque d'être vraiment plus compliqué pour Young Thug. Déjà derrière les barreaux pour faire face à une accusation RICO et 56 (!) chefs d'accusation, le Thugger a vu s'ajouter sept nouvelles accusations après la perquisition policière effectué à son domicile : possession de marijuana dans l'intention d'en vendre, possession d'armes à feu, possession de drogues dans l'intention d'en vendre et d'autres accusations de participation à des activités de gang. Les policiers ont trouvé de la drogue et des armes dans sa maison. Inutile de dire que ça ne sent pas bon du tout...

Devant l'ampleur prise par la situation, le père de Young Thug est sorti du silence pour défendre son fils.

"Je pense que mon fils a été injustement lié à beaucoup de choses. Mais c'est à nous de le prouver. Je vais me battre pour lui jusqu'au bout. Je suis son père, je fais ce que j'ai à faire."

Quoi qu'il en soit, l'affaire progresse rapidement. Young Thug a déjà été présenté devant le tribunal qui lui a lu les chefs d'accusation retenus contre lui.

Ses avocats ont déposé une demande de liberté sous caution qui aurait été refusé au prétexte qu'en liberté, le rappeur pourrait de nouveau commettre des crimes. La justice accuse le "gang" YSL d'avoir commis plus de 50 meurtres.

Rappelons que Young Thug risque la prison à vie...