DaBaby à nouveau poursuivi pour coups et blessures

DaBaby à nouveau poursuivi pour coups et blessures

Chaque semaine, un nouveau procès pour DaBaby.

Les jours se suivent et se ressemblent pour DaBaby, qui semble enchaîner les problèmes judiciaires à un rythme de plus en plus élevé. Après Kodak Black, c'est visiblement DaBaby qui a pris la place de rappeur le plus remuant / incontrôlable même si pour le moment, il devrait continuer à esquiver la prison. Le rappeur de Caroline du Nord est sur une triste lancée, entre la bagarre avec le frère de son ex, le fait qu'il ait tiré sur un homme qui s'était introduit chez lui ou la droite envoyée à son propre artiste Wisdom. 

Cette semaine, nouvelle page et nouveau procès puisque le rappeur est accusé de coups et blessures  sur le tournage d'un clip en 2020, par le locataire de la villa dans laquelle il a tourné le clip. La villa se situait en Californie, pas loin de Runyon Canyon et le propriétaire Gary Pagar avait essayé de stopper le tournage d'un clip pour non-respect des consignes sanitaires à propos du CoVid (la villa avait une jauge de 12 personnes, ils seraient venus à plus de 40). Si il s'agit de la villa qui a servi au clip de "Vibez", on comprend la colère du monsieur...

Le proprio accuse le rappeur de l'avoir frappé au visage et de lui avoir fait sauté une dent. Une vidéo montre d'ailleurs un des potes de DaBaby jeter le proprio à terre pendant qu'il essaie d'arrêter le tournage. Le propriétaire déclare ensuite qu'il aurait été ramené dans sa maison et que DaBaby l'aurait menacé pour qu'il n'appelle pas la police, puis qu'à la fin d ea journée, le rappeur est parti sans payer la totalité du prix demandé, tout en endommageant du mobilier ou le système de surveillance...

Ca va encore lui coûter cher à DaBaby, il a intérêt à avoir quelques albums sous le coude...