R. Kelly : son mariage avec Aaliyah évoqué lors de son procès

R. Kelly : son mariage avec Aaliyah évoqué lors de son procès

Il a aussi dû faire face à une victime.

Les  révélations continuent lors du procès de R. Kelly. Le tribunal estime notamment qu'il a épousé Aaliyah alors que celle-ci n'avait que 15 ans parce qu'il l'avait mise enceinte. Alors que le chanteur a été qualifié de "prédateur" par la procureure, il a aussi dû faire au témoignage d'une de ses victimes, mineure au moment des faits.

Selon les informations de XXL, R. Kelly avait 27 ans quand il a épousé Aaliyah, qui elle en avait seulement 15. Si cette information n'était pas un secret, la procureure Cruz Melendez a expliqué que l'accusation avait toutes les raisons de croire que le motif du mariage était que la jeune fille était enceinte du chanteur. En l'épousant, il l'empêchait de témoigner contre lui en cas de procès.

"Une nuit en 1994, alors que l'accusé était en tournée, il a eu des nouvelles d'Aaliyah. Elle pensait qu'elle était enceinte. C'était bien sûr un énorme problème pour lui. Pourquoi ? Parce qu'à l'époque Aaliyah n'avait que 15 ans et si elle était enceinte, cela signifiait qu'il y aurait des questions, beaucoup de questions. Tout en haut de cette liste de questions, il y aurait : qui est le père de ce bébé ? Ainsi, l'accusé et son entourage ont élaboré un plan qui, selon l'accusé, empêcherait Aaliyah de parler et un plan qui l'empêcherait d'aller en prison si quelqu'un le découvrait. Son plan était simple, il devait épouser Aaliyah. Ainsi, si quelqu'un découvrait la grossesse, son activité sexuelle avec elle, Aaliyah ne pouvait pas parler. En d'autres termes, si c'est sa femme, alors elle peut ne pas témoigner contre lui, du moins c'est ce qu'il pensait."

Comme la chanteuse était mineure à l'époque des faits, R. Kelly a soudoyé un fonctionnaire de Chicago pour lui obtenir une fausse pièce d'identité indiquant qu'elle avait 18 ans. Leur union a été annulé six mois plus tard sous la pression des parents d'Aaliyah.

Mais ce n'est pas tout, R. Kelly a aussi dû faire face au témoignage de Jerhonda Pace, 16 ans à l'époque des faits qui a raconté avoir eu des relations sexuelles forcées avec le chanteur et que celui-ci la battait et l'avait même étranglé.

S'il est reconnu coupable, R. Kelly risque de dix ans de prison à la perpétuité.