SpotEmGottem arrêté pour agression et possession d'armes

SpotEmGottem arrêté pour agression et possession d'armes

Le jeune rappeur avait un fusil automatique lors de son interpellation...

On le répète depuis un bout de temps : alors que certains pensent que la nouvelle génération de gangsta rappers est un peu "fake", la vérité est qu'ils sont presque encore plus fous que leurs prédécesseurs, et surtout, ils le deviennent bien plus jeunes. La preuve une fois de plus avec le jeune SpotemGottem, même pas encore 20 ans, et auteur du hit "Beatbox", repris par de nombreux rappeurs outre-Atlantique. L'artiste a été arrêté pour agression avec circonstances aggravantes, et possession d'arme à feu.

On ne sait pas ce qui se passe depuis quelques années avec les rappeurs de Floride qui ont des tatouages sur le visage, mais ils ont apparemment une certaine tendance à finir derrière les barreaux, comme Kodak Black. Cette fois, le jeune SpotemGottem a été arrêté le 15 juillet, pour une affaire qui remonte au 20 Juin. Une sombre histoire d'embrouille dans un parking autour des frais de stationnement ayant dégénéré, au point que le rappeur ait pointé son arme avec pointeur laser directement sur le gérant du parking.

Le rappeur a donc été interpellé à son hôtel, en compagnie de son fusil automatique Draco de chez Romarm, une entreprise d'armements roumaine, et est accusé d'agression et de possession d'arme, avec une caution déjà fixée à 18 500 dollars. C'est à notre connaissance la deuxième fois que SpotemGottem a affaire à la justice, après son procès pour voiture volée en 2017. Il était prévu au programme du festival Rolling Loud à Miami la semaine prochaine, on ne sait pas s'il pourra y assurer le show.



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios