Booba relance son clash avec Rohff !

Booba relance son clash avec Rohff !

Peut-être une des rivalités les plus anciennes du rap français...

"J'ai fait du game une dictature, pour ça qu'on me récompense pas" rappait Booba dans "Pinocchio" en 2015. Des propos assez lucides, de la part de celui qui a continué à maintenir son emprise sur le rap français même après sa retraite. Si pour lui cette phrase est de l'egotrip, pour d'autres elle reflète simplement la vérité : difficile de réussir dans le rap game français sans montrer patte blanche à Booba. Mais si Booba est le dictateur du rap français, d'autres incarnent clairement la figure de la résistance, comme Rohff. Une rivalité qui dure maintenant depuis une éternité, ou presque, et qui vient d'être relancée.

Une passe d'arme a en effet eu lieu en fin de semaine, lorsque le classement des 10 projets les plus écoutés sur Spotify en 2021 a été posté par Booba. "Ultra" étant deuxième, il s'en est évidemment pris à tous ses rivaux qui sont pour la plupart derrière lui dans le classement, ou même absents. Un clash que Rohff a eu du mal à encaisser, comme en témoigne son post Instagram : "Tu clashes encore Erk ? Allez hop on va te faire! Qu'est ce qu'on s'en cogne de tes faux streams en polystyrène. Miskine t'as 0 inspi à ce point ? Barbie Girl, France Gall et après ? Paraît que t'as repris Lorie, ça va tuer", a déclaré Housni. 

Évidemment, la réponse de Booba est cinglante : "Y connaît tout même les exclus ce gros lâche. Oublie pas de parler des femmes et des mineurs que tu massacres dans ton biopic hein. Mr Zero certif. Passe le salam à Mamadou caché dans sa chambre vous faites bien la paire". Il a ensuite posté des screens avec des commentaires de fans qui vont tous dans le même sens : ils qualifient Rohff d'homme énervé qui se pourrit la vie avec ce clash, pendant que Booba lui ne ferait ça que pour s'amuser. Sauf qu'en vérité, c'est souvent la même personne qui relance les hostilités... La suite au prochaine épisode.



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios