Da Uzi réagit à sa libération de prison : "J’ai eu chaud j’avoue"

Da Uzi réagit à sa libération de prison : "J’ai eu chaud j’avoue"

Le rappeur s’exprime pour la première fois depuis le début de l’affaire.

Da Uzi a échappé de peu à la prison. Il vient d’être relaxé pour vice de procédure et a commenté sa situation sur Instagram.

Ces dernières semaines ont été mouvementées pour Da Uzi. Le rappeur de 28 ans a été arrêté le samedi 15 mai pour trafic de drogues et détention d’armes. Une source anonyme aurait donné des renseignements à la police qui l’a ensuite placé sous surveillance avant de l’arrêter. Une arrestation qui a mené à la perquisition de son domicile où de l’argent en liquide, une arme et 4 kilos de résine de cannabis ont été trouvés. Placé en détention provisoire avant de comparaître le lundi 31 mai, le tribunal correctionnel de Bobigny a décidé de le relaxer. En effet, le travail acharné de son avocate a poussé le tribunal à déclarer un vice de procédure. La perquisition menée chez lui a été jugée illégale. Elle a conduit à cette conclusion et en conséquence, à la libération de l’interprète de "Fermez-la".

Da Uzi ne s’est pas exprimé durant l’affaire qui a duré plusieurs semaines. Derrière les barreaux cela aurait été compliqué, mais même depuis sa sortie, le rappeur s’est fait très discret. C’est seulement le 2 juin qu’il a pris la parole sur Instagram. Il a partagé dans sa story un article du Parisien qui relate de son affaire en commentant : "Y’a pas de hasard y’a le baveux". Il ajoute ensuite : "Enfin bref bientôt le 3ème round". Da Uzi ne perd donc pas de temps. Il semblerait qu’il soit bientôt prêt à dévoiler son troisième projet et oublier toute cette histoire. Toujours en story, il a tout de même reconnu qu’il n’était pas passé loin d’une condamnation. Il écrit : "Mais j’ai eu chaud j’avoue". En effet, en ayant déjà été condamné dans le passé, l’avenir de Da Uzi aurait pu être beaucoup plus sombre…