Les morts de Black Rob et DMX sont des pertes terribles pour Jim Jones

Les morts de Black Rob et DMX sont des pertes terribles pour Jim Jones

Le vétéran est touché au coeur...

Le hip hop a été fortement endeuillé ces dernières semaines, avec dans un premier temps le décès de DMX, grande légende et icône mondiale du rap, qui est décédé le 9 avril après une semaine passée à l'hôpital, suite à une overdose. Puis c'est Black Rob qui s'est éteint, autre grand figure du rap des années 90/2000. Visiblement ces pertes ont touché beaucoup de monde, si on en juge par le nombre de gens qui se sont rendus aux funérailles. Jim Jones, lui, semble complètement abattu par cette double perte.

Lors d'une interview pour Power 106, le 23 avril, le membre des Dipset s'est livré sur cette double blessure et la manière dont il la ressent : "Ces pertes sont énormes pour New-York. Ca nous a définitivement plus impactés de perdre DMX, qui a fait tellement pour cette culture, et j'avais des bonnes relations avec les deux disparus". Il se met alors à raconter l'époque où, avec Cam'Ron, ils étaient en tournée en même temps que DMX, et sont devenus de vrais amis au fil du temps.

Jim Jones parle ensuite plus précisément de Black Rob : " Quand on a perdu Black Rob ou qu'on a vu qu'il était à l'hopital juste avant sa mort, c'était comme une double peine, une double douleur, tout particulièrement quand tu viens d'Harlem, et que Black Rob habitait trois rues à côté de chez moi". Il est vrai que la ville de New-York a perdu coup sur coup deux très grands représentants, et on espère une mobilisation musicale de ceux qui sont encore là, à New-York, ancienne ou nouvelle génération. Les deux stars décédées méritent bien ça.



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios