Booba : un souci au niveau des chiffres de ventes ?

Booba : un souci au niveau des chiffres de ventes ?

Booba va-t-il se mettre à clasher la SNEP ?

Une fois sur deux, lorsqu'on parle de Booba, c'est parce qu'il a clashé ou insulté quelqu'un sur ses chiffres de ventes et sa place dans le rap game. Cet aspect chiffres, censé montrer qu'il est le meilleur, est constamment remis sur le tapis pour aller embêter ses meilleurs ennemis comme Kaaris ou Rohff, par exemple (ça marche beaucoup moins bien avec Gims, bizarrement). Mais voilà qu'aujourd'hui, c'est au tour de Kopp d'avoir des ennuis avec ses propres chiffres de ventes, et de se retrouver en position d'arroseur arrosé.

En effet, on vient d'apprendre qu'une grande partie de ses ventes physiques ne sera pas comptabilisée par la SNEP, le syndicat chargé de tenir les comptes des disques qui s'écoulent, et d'attribuer les certifications (or, platine, diamant). En effet, pour la sortie en physique de "Ultra", son dernier album,  Booba avait décidé de commercialiser les copies uniquement via son propre store, en exclusivité. Une exclusivité qui rend les chiffres de ventes caduques aux yeux de la SNEP, puisque le produit a été distribué par moins de 3 revendeurs. Ca explique en partie pourquoi on a retrouvé Kopp très loin derrière SCH avec leurs albums sortis en Mars.

Du coup, Booba se retrouve dans la même position que Niro, ou Kekra, qui avait affirmé il y a quelques semaines que la SNEP ne savait plus tellement compter les ventes et attribuer les certifs, ou qu'il y avait un problème dans leur méthode. On va essayer de suivre tout ça de près s'il y a des évolutions, car rappelons qu'avec ses 25 ans de carrière, B2o a les moyens de toucher la génération d'auditeurs qui achètent des disques, et donc de faire de très beaux chiffres.



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios