Rohff s'acharne sur Booba et sort de nouveaux dossiers !

Rohff s'acharne sur Booba  et sort de nouveaux dossiers !

ROH2F pointe les échecs du parfum, de la radio et du whisky de B2O.

Alors que la guerre qui existe depuis des années entre Rohff et Booba a pris un virage violent puisqu'ils en sont à sortir les dossiers de leurs passages en prison et même ceux des affaires familiales, Rohff a décidé de ne rien lâcher et continue son travail de démolition. Dans sa story Instagram du jour, il en remet une couche sur Booba, multiplie les montages, pourtant l'apanage du Duc habituellement et ouvre un nouveau chapitre du clash avec cette fois, les problèmes économiques du rappeur du 92I que ce soit avec le média OKLM (qui a fermé) ou son whisky.

Pendant longtemps, Booba a eu l'avantage car c'est lui qui était "l'agresseur", dans le sens où c'est lui qui lançait les attaques et qui donnait le tempo en quelque sorte. Mais depuis que Rohff s'est remis à fond dans le clash, c'est désormais le rappeur du 9.4. qui attaque sans relâche. Et chaque jour, il cherche de nouveaux angles pour ridiculiser son rival. Cette fois, il a décidé de s'attaquer à l'aspect économique de la vie du Duc en montrant que OKLM et le D.U.C whiky étaient de gros échecs.

Concernant la radio, voici ce que le rappeur du 9.4. dit :

"OKLM n'est même pas dans le top 100 des radios. C'est pas sa radio, y a pas d'auditeurs, ça sert à quoi ? #echecman mdr."

Idem pour "D.U.C", la marque de whisky de Booba qu'il accuse d'être un énorme échec commercial. Et il parle aussi du parfum lancé par le rappeur de Boulogne... Des gouffres financiers pour ROH2F.

"Ton chanel 5 low-cost est un échec, ta marque de whisky est un échec, ta marque de fringues bradée à 3 euros, tu t'es fait escroqué, un échec.  #echecman."

Ensuite, Rohff balance des copies d'écran de commentaires ultra désagréables sur Booba.

Et enfin, il ressort les histoires de famille agrémentées de quelques montages humiliants.

On serait quand même très très étonné que Booba ne réponde pas à la violence de ces attaques. Mais quels sujets va-t-il pouvoir aborder  maintenant que les deux ennemis ont parlé business, famille, sexe et prison ?