Drake, Nicki Minaj, the Weeknd hackés !

Drake, Nicki Minaj, the Weeknd hackés !
Drake

Leurs données privées sont en danger !

Des hackers ont annoncé s'être attaqués au cabinet d'avocats Grubman Shire Meiselas & Sacks qui représente certains des plus grands noms du divertissement. Drake, Nicki Minaj, The Weeknd, Run-DMC et Mariah Carey font notamment partie des artistes hip-hop et R&B de cette liste. Or, les pirates détiendraient des informations privées de cette liste de stars.

Selon Page Six, les hackers connus sous le nom de REvil ou Sodinokibi auraient réussi à récupérer 756 Go de données. Pour prouver qu'ils ne sont pas là pour rigoler, ils ont déjà mis en ligne la copie d'un contrat de Madonna. Ils demandent 21 millions de dollars de rançon pour restituer les données. Le cabinet a d'ailleurs confirmé l'attaque.

"Nous confirmons que nous avons été victimes d'une cyberattaque. Nous avons prévenu nos clients et notre personnel. Nous avons embauché des experts mondiaux spécialisés dans ce domaine et nous travaillons sans relâche pour régler cette questions".

Si une solution n'est pas trouvé, des "Music Leaks" devraient donc se retrouver sur Internet. Ces leaks ont déjà fait des ravages dans le monde du sport ou de la politique. Et si les sommes que touchent chaque artiste pour telle ou telle prestation venait à se savoir, cela pourrait changer beaucoup de choses comme la vision des fans sur leurs artistes préférés...

Selon Variety, les cyberpirates auraient notamment eu accès aux accords de non-divulgation et aux coordonnées des artistes. Et le groupe REvil a déjà prouvé par le passé qu'il ne plaisantait pas. C'est notamment ainsi qu'il a reçu plus de 2,3 millions de dollars de la société Travelex plus tôt cette année.

Parmi les autres clients Grubman, on trouve aussi les noms de LeBron James, Mike Tyson, Elton John, Lady Gaga et Bruce Springsteen.