Une exposition consacrée à la mémoire du Hip Hop !

Une exposition consacrée à la mémoire du Hip Hop !

Des fonds d'archives présentés pour la première fois...

"Après une immersion dans l’intimité créative de graffeurs internationalement reconnus, Le Pavillon Carré de Baudouin, lieu culturel du 20e arrondissement de Paris, continue de s’ouvrir aux cultures urbaines. La gratuité et la qualité de l’exposition comme des visites guidées du samedi marquent notre volonté de rendre la culture accessible à tous, sans condition." 

Dès le mois prochain, vous pourrez découvrir une nouvelle exposition retraçant les origines du Hip Hop, mais pas que ! C’est de l’initiative d’une association qui promeut la culture Hip Hop nommée R Style et de La Place, le centre culturel Hip Hop situé en plein cœur de Paris, que cette idée est née.

Associées à la mairie du 20 ème arrondissement, ces deux enseignes ont réuni de nombreux éléments pour nous rappeler les bases de ce mouvement, mais aussi pour nous montrer son évolution au cours des années et à travers le monde. Ainsi, ce sont des photographies, des enregistrements, des vidéos, des ambiances sonores, des maquettes, des objets d'archives et des pièces totalement inédites que l'on pourra retrouver.

"La conservation du patrimoine architectural, pictural, des siècles passés est très largement soutenue par l’État. Comment se fait-il qu’il n’en aille pas de même pour le patrimoine audiovisuel, seule trace de la création Hip Hop au XXème siècle ?" 

Jean-Marc Mougeot, Directeur de La Place 

En effet, si actuellement le Hip Hop connaît une vague très positive, cela n'en reste pas moins le résultat de nombreux éléments du passé. Pour la petite histoire, tout a commencé dans les années 1970, le 11 août 1973 pour être très précis, quand DJ Kool Herc, un des pionniers du hip-hop, organisa la toute première block party dans le Bronx, à New York.

Il est considéré comme un pionnier du hip hop car il a été parmi les premiers à avoir eu l’idée d’accélérer les rythmiques du funk (ce qu'on appelait le hard funk) pour dépasser James Brown sur ses beats. Ensuite, les soirées données par ce DJ américain d’origine jamaïcaine ont commencé à s'imposer et ont donné lieu à des danses qui deviendront très vite ce que l'on va appeler le breakdance. Il va inspirer des DJs comme Grandmaster Flash ou encore Afrika Bambaataa. Kool Herc incarne donc la ligne originelle et pure du genre, refusant pendant très longtemps l’idée de se compromettre en livrant sa musique à aucune maison de disques. Il représente quelque chose d'important dans la naissance du mouvement Hip Hop. 

Pour les infos pratiques, l'exposition se déroulera au Pavillon Carré de Baudouin, dans le 20ème arrondissement de Paris, du 2 février au 31 mars 2018. L'entrée sera libre du mardi au samedi de 11h à 18h et il y aura des visites guidées tous les samedi à 18h. 

.