Niska était de passage pour nous présenter "Mr. Sal" !

Niska était de passage pour nous présenter "Mr. Sal" !

Méchant, méchant...

Niska est passé dans les studios de Generations Hip Hop Soul Radio pour répondre aux questions de Fodje Sissoko et Alisha

Après le succès de son deuxième album studio "Commando", sorti en septembre 2017 et certifié disque de diamant, Zifukoro élève le niveau en cette rentrée 2019 avec "Mr. Sal"

Toujours avec sa bonne humeur et son rire communicatif, le rappeur du 91 nous dévoile tout sur cet opus qui contient 18 morceaux dont cinq featurings avec Booba, Koba LaD, Ninho, Heuss L’Enfoiré ainsi que Skaodi

L’artiste a révélé que toutes les collaborations se sont déroulées en studio, sauf celle avec Kopp 92i sur "Médicament". Mais aussi, ayant participé aux projets de ses confrères antérieurement, la complicité entre les artistes était déjà installée, ce qui se ressent d’ailleurs à travers les différents titres. 

La communication autour du projet a été minutieusement travaillée, effectivement, peu de temps avant sa sortie, des affiches de "Mr. Sale" avaient envahi la capitale, puis, le rappeur nous a dévoilé le deuxième clip de son album: "La zone est minée", de quoi faire une entrée fracassante lors de la sortie. 

Niska sait mettre l’ambiance ce n’est plus une chose à prouver et il sait déjà les bangers qui vont vous faire turn-up durant sa tournée des Zéniths de France, la liste est longue : "Stop", "La Zone est Minée", "Tellement Gang", "Méchant" ft. Ninho et bien d’autres, de quoi vous annoncer des lives enflammer lors des concerts à venir. 

Depuis son arrivée dans le game, notre Charo national vit un parcours sans faute grâce à son travail et sa détermination. 

On vous laisse découvrir l’interview de Niska ci-dessous. 

Peinda.B. 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios