Booba-Kaaris : retour sur un week-end de clash !

Booba-Kaaris : retour sur un week-end de clash !

Alors que Kaaris a enfin signé le contrat du combat, Booba s’y oppose…

Presque impossible d’être passé à côté de la suite du clash Booba-Kaaris par réseaux interposés ce week-end, un peu leur spécialité ! La tension est donc montée crescendo alors qu’on pensait que les choses étaient enfin en train de se calmer et que le combat MMA allait finalement être organisé.

Première déception pour les fans des rappeurs annoncée vendredi dernier : le combat sera fermé au public. Mais ce n’est pas tout : alors que Kaaris avait enfin annoncé la veille que la confrontation se ferait en juin sur le territoire tunisien, cette dernière information a semblé ne pas plaire au Duc… qui a insulté Kaaris de “fils de chèvre” via un post Instagram, pour avoir considéré la Tunisie comme un “pays limitrophe facile d’accès pour tout le monde”, d’après ce qui était initialement prévu par les deux rivaux. Il avait aussi partagé un long post truffé de screens dudit contrat, souligné et raturé en rouge, montrant clairement son mécontentement ! 

 

 

B2O a ensuite posté un extrait du rapport de leur bagarre à Orly, dans lequel Kaaris aka Monsieur OKOU reconnaissait “avoir agi en situation de défense” lorsqu’il a lancé des projectiles et s’être vu “délivrer un certificat médical faisant état de sept jours d’incapacité temporaire de travail (ITT)”, suite à de nombreuses blessures reçues… un post apparemment office de menace de la part de Booba, qui semble bien rigoler de la situation si on prête attention aux hashtags utilisés : “#enesperantquetuaillesmieux #commenttuvasfairesansprojectiles”. Il invite par la même son adversaire à revoir le contrat avant sa signature, en se basant sur la version largement modifiée du contrat… une demande qui nous laisse penser que ces fameuses clauses ne seront pas fixées avant un bon moment !

 

 

Bien évidemment, Kaaris ne s’est pas laissé démonter et s’est aussi amusé à attaquer Booba sur son compte Instagram, en l’insultant de plus belle, l’accusant de “parler chinois” en réponse au contrat qu’il lui a envoyé et notamment parce qu’il n’accepte pas le lieu choisi par K2A.  Il revient aussi sur les attaques de Booba lorsqu’il l’a dépassé au niveau du streaming, en sortant son morceau “PGP” au même moment que “Or Noir 3”... en affirmant que lui, contrairement à Booba, serait “numéro 1 dans la street”.
 

 

On attend la suite, en se demandant si ce fameux combat se fera réellement ou si tout ça n’est pas juste un moyen pour les deux rappeurs de faire leur promo...

-Anaïs Koopman 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios