Booba : "J'ai fait Kaaris et je l'ai défait"

Booba : "J'ai fait Kaaris et je l'ai défait"

Le Duc ne lâche pas K2A.

Booba ne lâche pas Kaaris et continue d'appuyer là où ça fait mal, la comparaison des chiffres entre Maes et le Dozo. Alors que "2.7.0" s'est vendu à plus de 17 000 exemplaires, ce qui reste malgré tout une très belle performance, Le Duc trouve que le rappeur sevranais n'arrive pas à la cheville de son protégé, Maes. Et il ne se prive pas pour le faire savoir.

Alors qu'un compte fan a fait les comptes des ventes des deux représentants de Sevran, le rappeur du 92I s'est glissé dans les commentaires pour tacler son ancien ami et continuer d'affirmer que Maes, qui lui est resté fidèle, est bien plus fort que K2A. Il l'exprime sans détour : 

"Y a jamais eu de doute. Et Maes s'est fait tout seul. Et moi, j'ai fait Kaaris et je l'ai défait."

Dans son combat contre K double A, Le Duc est fidèlement épaulé par Maes qui avait dégainé le premier concernant les chiffres de vente de "2.7.0" comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Et il n'y avait pas été de main morte puisqu'il avait écrit :

"@edfofficiel, y a un proiblème chez l'électricien, une heure dans le binx et j'hagar la couronne".

Il fait référence à la passe d'armes qui a opposé Kaaris et les rappeurs sevranais il y a quelques semaines quand on a appris qu'une compilation 100% Sevran devait se faire mais sans la présence du Dozo alors que celui-ci venait de faire un post en disant qu'il avait apporté la lumière sur la ville. Bref, on le voit, cette embrouille n'est pas prêt de s'arrêter. L'avantage de Kaaris pour le moment, c'est que depuis la fin de l'octogone, il a décidé de ne plus répondre à aucune de ces attaques et c'est sans doute la meilleure solution. Il continue de défendre son album et cela apparaît comme l'attitude la plus intelligente...



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios