Louis AODA présente "Faux frère", un court-métrage sur l'esclavage

Louis AODA présente "Faux frère", un court-métrage sur l'esclavage

Un court-métrage sur l'esclavage pour teaser le nouveau Louis Aoda...

"Faux Frère" est le dernier titre-concept de Louis Aoda. Pour évoquer la plus douloureuse des trahisons, celle commise par un proche, l'artiste a choisi de construire un parallèle avec l'histoire.

Pour son prochain titre, Louis Aoda a choisi une promo pour le moins surprenante: un court-métrage. Cette oeuvre est la première réalisation artistique de l'animateur et influenceur Baloo. Depuis les ondes de Générations, le fondateur de French Plug continue de s'investir dans la promotion de nouveaux talents urbains. C'est via ses réseaux que l'on avait découvert cet Africain Originaire Des Antilles dit Louis AODA. L'engagement est d'ailleurs au coeur de ce teaser, dont l'intrigue prend pour décor une plantation en pleine période esclavagiste. Les protagonistes sont dans le rôle de "Nègres de maison", esclaves qui travaillaient à l'intérieur de la bâtisse où vivaient le maître et sa famille. Fatigués des tortures et différentes brimades quotidiennes, ils décident, comme les Neg Marrons, d'échafauder un plan pour s'enfuir...

Le film est entrecoupé de séquences de clip dans lesquels Louis Aoda revient un instant dans le monde contemporain, en veste et lunettes de soleil trendy. Le titre éponyme, Faux frère, traite de la trahison et de ce que l'on ressent lorsqu'un proche nous a déçu. Si le parallèle avec le comportement de certains esclaves qui, jadis, rapportaient les conversations de leurs partenaires de galères au maître peut paraître excessif, la référence est marquante et le court-métrage nous fait découvrir d'autres complexités liées à ce système d'asservissement. Comme indiqué dès l'introduction, cette oeuvre se veut également une contribution au devoir de mémoire. Dans la même démarche, Louis Aoda invite son audience à participer à une véritable expérience sensorielle. A travers son concept EMOSTAR, il vous emmène faire la traversée des émotions que sont la joie, la tristesse, la colère, la surprise et autant d'autres.

Côté casting on y aperçoit également d'autres collègues de la maison comme Dj Myst ou encore Alisha, qui anime "En mode Brand New" de 23h à 1h du matin du lundi au vendredi sur votre Hip-Hop Soul radio.

La qualité de l'image est excellente. Pour la réalisation, les deux initiateurs du concept se sont également entourés de Rawel Visual et CB Honey. Le jeu d'acteur plutôt crédible. Pour le son, on vous laisse juger :