Damso : comment il choisit ses featurings

Damso : comment il choisit ses featurings

Tout se fait au feeling.

Dans une grande interview à la télévision belge RTBF qui revenait avec lui sur son trophée d'artiste le plus écouté de l'année en Belgique, Damso a expliqué comment se faisait ses choix de collaborations, lui qui en compte plusieurs à son actif ces dernières semaines avec des participations à des morceaux d'Angèle, Selah Sue, Kobo, Kalash ou encore Aya Nakamura et Fally Ipupa. Si on comprend bien ce que ces derniers viennent chercher chez lui, le rappeur s'est expliqué sur le pourquoi du comment de ses choix. Pour Dems un seul critère compte vraiment, le plaisir.

"S’il n’y a pas de plaisir, je ne fais pas de featuring. Si je n’aime pas, je ne fais pas. Je ne saurais pas le faire de toute façon."

Et d'expliquer que le peu de fois où il s'est forcé, cela n'a rien donné de concluant.

"J’ai déjà essayé, et non. Si je n’aime pas, je ne fais pas."

Pour lui, il faut un feeling, la sensation que les univers artistiques peuvent se mélanger pour créer quelque chose de beau et de fort.

"On vient, on me propose, et en général il y a quand même un rapport qui se fait, on se voit, on se côtoie. Je n’en reçois pas tant que ça au final. Ou peut-être qu’on filtre avant de me dire je ne sais pas, mais en tout cas, je n’en reçois pas tant que ça."

Sans doute le dit-il par modestie car récemment, il a placé beaucoup de featurings dans les charts, que cela soit "Rencontre" avec Disiz mais surtout "Dégaine" avec Aya Nakamura, deux titres qui ont rencontré un très beau succès.

Alors il dose peut-être ses apparitions mais force est de constater qu'il tombe souvent juste et qu'il se trompe peu. C'est aussi ça la marque d'un grand.