Cypress Hill : "le rap n'est pas un truc de jeune"

Cypress Hill : "le rap n'est pas un truc de jeune"

Les "anciens" ont parlé.

Cypress Hill s’est exprimé sur le hip-hop d’avant et d’aujourd’hui, et le groupe qui fête ses 30 ans de carrière avait beaucoup de chose à dire.

Le groupe mythique Cypress Hill a marqué le rap game US depuis plus de trois décennies. Alors que le groupe composé de B-Real, Sen Dog, Eric Bobo et DJ Muggs fête les 30 ans de son premier album éponyme, il vient également de dévoiler un nouveau projet, le dixième. Le 18 mars, l’album "Back to Black" est sorti pour le plus grand plaisir de leur fan base qui ne désemplit pas malgré les années.

Qui dit nouvel opus, dit aussi promotion accrue. Le groupe qui a son étoile sur le Hollywood Boulevard enchaîne les interviews et s’est exprimé auprès du média américain HipHopDX, lors d’un entretien Zoom. Les artistes ont tout d’abord tenu à rassurer leurs fans et à faire taire les rumeurs clamant que leur projet serait le dernier. Ils expliquent que tant qu’ils aimeront ce qu’ils font, ils n’arrêteront pas de le faire. Ne parlez donc pas de retraite à Cypress Hill !

C’est justement sur des questions d’ancienneté et de pérennité dans le hip-hop que les rappeurs se sont plus largement exprimés. Il faut dire que contrairement à d’autres genres musicaux tels que le rock, dans le rap, l’âge semble avoir une grande importance. Un fait très paradoxal puisque beaucoup de grands artistes (considérés comme parmi les meilleurs de tous les temps) ont en réalité plus de 40 ans. Comment ne pas nommer Jay-Z, Eminem, Kanye West ou encore Nas. Pour Cypress Hill, ces dernières années ont prouvé que le rap n’était pas seulement "un truc de jeune" et que l’âge n’avait rien à voir là-dedans. Sen Dog a déclaré :

"Cypress a toujours fait son propre truc. La culture nous a toujours récompensé pour être resté fidèle à nous-même. Je ne pense pas qu’on ne se soit déjà éloigné de ça. Il a toujours été question de l’évolution du style de Cypress et de ce qu’on représente. Je ne sais pas ce que Bobo en pense, mais je ne pense pas qu’on essaie de revenir en force ou quelque chose comme ça, de faire un come-back ou autre. On n'est jamais parti. C’est le trentième anniversaire du groupe et c’est sur ça qu’il faut se focaliser".

Il ajoute :

"Le nouvel album, le documentaire et tout ce qui va avec est un ensemble très puissant. Ce n’est pas comme si on faisait quoi que ce soit qui sorte de l’ordinaire pour impressionner nos fans. On est juste nous-même et on leur transmet les choses comme on imagine qu’elles devraient être présentées. Et les gens nous ont toujours remercié pour ça".

Éric Bobo le rejoint ensuite :

"On ne suit pas une tendance et on ne l’a jamais fait non plus. Si on essayait d’entrer en compétition avec les autres et de faire ce qui est le plus populaire aujourd’hui comme la trap et ce genre de choses, ça aurait l’air forcé parce que ça ne nous représente pas. On essaie de rester vrai et fidèle à ce qu’on est et ce qu’on aime et c’est ça qu’on améliore".

Voilà qui est dit et qui surtout s’avère être, très inspirant. Des mots remplis de sagesse qui pourront peut-être inspirer la nouvelle génération.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Cypress Hill (@cypresshill)