Pink Sweat$ : son interview exclusive pour Generations

Pink Sweat$ : son interview exclusive pour Generations

Pink Sweat$ s’est confié dans une interview exclusive avec SK et LNA.

Une dose d’ondes positives, Pink Sweat$ voit la vie en rose depuis le début de sa carrière et a sorti son premier album, "Pink Planet", le 12 février 2021. À cette occasion, SK et LNA ont pu s’entretenir avec lui afin de mieux comprendre son univers.

 

Tu as sorti "Pink Planet", ton nom de scène c’est Pink Sweat$, pourquoi toujours rose ?

C’est la plus belle des couleurs, la couleur de l’amour et ça attire l’œil. Je pense que c’est la meilleure couleur, on te remarque en rose, si tu entres dans une pièce habillé en rose, on te voit. J’étais en studio et je portais du rose, je suis donc parti sur ce nom de scène, ce n’était pas du tout calculé.

Rose couleur de l’amour et qui attire l’œil, mais pourquoi pas rouge ?

Le rouge a toujours été associé à des gangs aux États-Unis, tu ne peux pas te promener dans n’importe quelle rue si tu t’habilles en rouge. Personne ne t’embête quand tu portes du rose.

Est-ce qu’il y a un lien entre ta date de naissance, le 14 février, et cette couleur ?

Je pense que oui. C’est naturel et je suis à l’aise en rose.

Tu as une mini série sur Youtube, pourquoi montrer ta famille à ton public ?

Je veux leur présenter ma famille car c’est eux qui m’ont présenté à la musique. Tout ce que j’aime vient de ma famille : mon frère joue du piano, moi de la batterie, mon oncle joue de la guitare, tandis que ma mère, ma sœur, ma cousine et ma tante chantent.

Aimerais-tu avoir ta propre télé réalité ?

Ce serait trop cool, je n’y avais jamais pensé. J’ajoute cette idée à ma to-do list.

Le morceau "At My Worst" est ton plus gros tube et il y a un remix avec Kehlani, comment s’est faite la connexion ?

J’ai rencontré Kehlani il y a quelques années à une fête et on s’était complimenté. Elle m’avait dit : "on devrait bosser ensemble un jour". À l’époque, c’était une plus grosse star que moi et je me suis simplement souhaité qu’avec un peu de chance, ça arriverait. Le temps a fait les choses et l’univers n’a pas oublié cette conversation.

Est-ce que tu vois toujours les choses en rose quand tu es "At Your Worst" ?

(Rires) Il n’y a que de l’amour. Je ne suis pas un pessimiste de la vie, plutôt un pessimiste des gens. Tout peut arriver.

Tu prends soin de l’image de ton personnage et de tes clips, d’où te vient ton inspiration ?

Je m’inspire des dessins animés. Quand j’étais enfant, je me demandais pourquoi les adultes étaient si sérieux ou en colère. Un enfant est toujours heureux, je veux partager cette énergie aux gens. J’ai 29 ans mais je vis la vie que je veux, je me réveille à l’heure que je veux. Quand tu deviens adulte, tu commences bizarrement à te plaindre de toutes les choses que tu souhaitais obtenir.

En France, tu n’es pas encore très connu, que dirais-tu aux Français pour les ramener sur ta "Pink Planet" ?

Le monde que je construis est un monde d’honneur, d’amour et de respect. Peu importe d’où tu viens, tu peux devenir ce que tu veux. Tout le monde a besoin d’amour, c’est ça la "Pink Planet".