Ami Yerewolo double la mise avec "Je gère" et "Dowere Flai" !

Ami Yerewolo double la mise avec "Je gère" et "Dowere Flai" !

La jeune rappeuse et activiste féministe malienne Ami Yerewolo présente les titres "Je gère" et "Dowere Flai".

Ami Yerewolo y dénonce à travers son flot percutant ces médisances qui peuvent briser des relations amicales, familiales ou amoureuses. Ambitieuse et combative, Ami Yerewolo considère la musique comme un vecteur de confiance en sois "Grâce au hip-hop, j’ai pu m’assumer, assumer ma démarche de femme et de rappeuse, et assurer ma détermination à me réaliser et à atteindre mes objectifs dans un environnement pas toujours facile pour des gens comme moi, pour des femmes à l’allure masculine, pour des profils en dehors des normes de notre sociétéTout ceci, donc, grâce à la force de mon hip-hop, à une maîtrise des mots dont je suis la seule à avoir le secret et à une technique inégalable".

Textes féministes, flow technique, énergie magnétique... "Je le dis tout le temps : ce n’est pas le sexe qui compte, c’est le talent " Ami Yerewolo est une rappeuse malienne qui pousse le rap game à la respecter. Elle reçoit en 2016 le trophée Femme battante du Mali décerné par les femmes de la presse malienne, remporte de nombreux prix tels qu’un Mali Hip Hop Awards et un Kalata Music Awards, allant jusqu’à finir 2e du Prix Découvertes RFI en 2017.

Pour la sortie de "Je gère" et "Dowere Flai", Ami Yerewolo dévoile la capsule "Bamako" avec la danseuse Nadeeya !

 



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios