Cardi B défend les rappeuses contre la polémique du ghostwriting !

Cardi B défend les rappeuses contre la polémique du ghostwriting !

Cardi B soutient les rappeuses suite au débats autour du ghostwriting.

Le rap féminin n’a jamais eu autant de dynamisme que ces dernières années, mais certaines controverses ont émergé, notamment le ghostwriting et Cardi B qui est célèbre pour sa franchise a tenu à s'exprimer sur le sujet.

L'écriture fantôme a toujours été tabou dans le hip-hop, à l'exception des rappeuses, mais elle est de plus en plus normalisée dans le rap game. Ce phénomène a fait l’objet d’un débat animé après que Lil Yachty a révélé qu’il était le principal scénariste du succès du tube de City Girls, "Act Up".

Le duo a doublé ses affirmations et va même jusqu’à inclure la plume de Géorgie, dans le clip, où il modifie son écriture et la cadence préparées pour la récitation par Yung Miami.  Malgré le succès du single, les avis du public restent mitigés car le duo de rap de Miami n’a pas tout écrit.

Les femmes du game ont pris leur position, y compris Caresha elle-même. Elle a été incitée à s’exprimer sur le sujet sur Instagram : "Un tube est un tube !!! Certaines d’entre vous auraient bien besoin d’un écrivain".

Cardi B a suivi l’histoire et a défendu les revendications de Yung Miami.

"Je parie que vous rappez toute la putain de chanson avec tout votre cœur, salope ! Je parie que vous utilisez leur accent ! Vous n'utilisez pas celui de Lil Yachty, vous utilisez leur accent ! Putain ! Vous chanterez cette chanson avec tout votre coffre. Vous êtes des haters".

Cardi B a voulu mettre l’accent sur l’importance du statut d’interprète, d’ailleurs elle n’a jamais nié que Pardisson Fontaine l’aidait à écrire ses textes. Asian Doll et Megan Thee Staillon, quant à elles, certifient qu’elles écrivent leurs propres lyrics.

Peinda.B.

c