Bobby Shmurda : "les gens me comparent à Jay-Z, Diddy, DMX & 50 Cent"

Bobby Shmurda : "les gens me comparent à Jay-Z, Diddy, DMX & 50 Cent"
Bobby Shurmda pense être comme 50 Cent ou Jay-Z.

Le rappeur new-yorkais dans la droite ligne de ses glorieux aînés ?

New York est certainement une des villes si ce n'est LA ville la plus emblématique pour le hip-hop. Elle a produit une longue lignée d'icônes qui ont laissé leur marque dans le rap et dans le hip-hop. Bobby Shmurda étant originaire de Big Apple, il pense être de ceux-là, c'est en tout cas ce qu'il a déclaré lors d'une interview sur les ondes de Power 106 à Los Angeles, en Californie. Le jeune rappeur de 26 ans a donné les noms des idoles à qui les fans le comparaient.

"On me parle de DMX, P. Diddy, 50 Cent et Jay-Z parfois. Mais quand j'entends Jay, je me demande si je suis vraiment comme lui. Jay est d'un calme sauvage, je suis plus dans l'erreur. Mais je pense que je suis comme lui en termes de business. Je sens que, parfois, quand j'entre dans une pièce, c'est une personne différente qui est en moi qui va obtenir ce qu'elle veut. Tu reçois ce que tu donnes, je suppose. Je peux l'être à tout moment, je peux changer. Je peux être tout le temps en mode business time. Parfois, il est temps de s'amuser et de rigoler. Mais il y a un temps et un lieu pour tout."

Que le jeune rappeur ait une haute opinion de lui, c'est bien naturel : il faut avoir de l'ego pour être un top artiste mais tous les rappeurs qu'il a cités sont des monstres sacrés, des moguls, des idoles, des stars internationales et quoi qu'il en pense ou quoi qu'en pensent ses fans, il est encore loin de leur niveau, à tous les niveaux, musical, business ou international. Prenons un exemple, si demain Jay-Z faisait un concert à Paris, ce serait dans des salles toutes plus grandes que les autres, sans doute des stades. Si Bobby Shurmda faisait une tournée en France, on peut avancer sans risque de beaucoup se tromper que la capacité des salles qui l'accueilleraient seraient largement moindres. Mais on lui souhaite d'un jour réussir à avoir la carrière de ceux à qui il se compare.

Or, il faut bien constater que depuis sa libération de prison en février, Bobby Shmurda court après le succès et le buzz qu'il connaissait avant son incarcération et que les singles qu'il a sortis n'ont pas eu l'impact qu'il devait espérer. Il a donc encore un peu de travail avant de partager la table de ses idoles...