Young Thug et Gunna n'auront pas de liberté sous caution

Young Thug et Gunna n'auront pas de liberté sous caution

Celle-ci a été refusée par le tribunal.

Si Young Thug est vraiment dans la sauce (pour rester poli), Gunna, que l'on pensait un peu moins en danger et qui s'est rendu de lui-même aux autorités alors que le Thugger a été arrêté, semble l'être tout autant. En effet, la liberté sous caution demandée par les avocats des deux rappeurs a été rejetée par le tribunal.

Le juge a bien écouté les arguments, autant ceux de l'accusation que ceux de l'équipe juridique de Young Thug. Ayant tous les éléments en main, il a décidé de ne pas autoriser la liberté sous caution du boss du label YSL arguant que celui-ci pourrait en profiter pour fuir ou commettre d'autres crimes. Il faut dire que la grande quantité de drogue et d'armes saisie à son domicile n'a pas vraiment joué en sa faveur.

Et pourtant, l'avocat du rappeur d'Atlanta a expliqué que son client était prêt à rendre son passeport et à porter un bracelet électronique et qu'il avait été coopératif lors de son arrestation alors même qu'elle s'est faite devant son fils de 14 ans.

Gunna et Young Thug même combat, même résultat

Selon 11Alive, Gunna a subi le même sort mercredi lorsqu'il s'est également vu refuser la liberté sous caution. Si les charges qui pèsent contre lui sont différentes, l'interprète de "Pushin P" est tout de même accusé de complot en vue de violer la loi RICO (Racketeer Influenced and Corrupt Organizations Act) mais aussi d'activité criminelle de gang, de possession avec l'intention de distribuer de la méthamphétamine, de l'hydrocodone et de la marijuana, et de vol et de recel de biens volés, ce qui n'est pas rien, il faut bien l'admettre.

En conséquence, même s'ils doivent repasser devant le tribunal, il tout à fait possible (probable ?) que les deux restent en prison pour attendre leur procès...