Grammy Awards : Quavo approuve l'idée d'une "contre-soirée"

Grammy Awards : Quavo approuve l'idée d'une "contre-soirée"

Et rejoint le mouvement anti-Grammy.

Il semble que l'annulation de la performance de Kanye West prévue lors de la prochaine cérémonie des Grammy Awards ait été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase dans le rap américain. Les réactions ont été inédites dans leur "violence" et surtout elles représentent un vrai ras-le-bol du mépris affiché par la Recording Industry Association of America à l'égard des rappeurs, pourtant les vraies superstars de la musique actuelle. Si The Game a littéralement pété un plomb à l'annonce de la suspension de son pote Ye, J Prince a lancé une idée qui fait son chemin : lancer une cérémonie concurrente qui se déroulerait le même jour, le 3 avril prochain, dans la même ville, Las Vegas. S'il a demandé à ceux qui ont déjà eu des problèmes avec les Grammys (Ye donc, mais aussi Drake, Nicki Minaj, Lil Wayne ou encore The Weeknd), il a reçu le soutien de Quavo du groupe Migos interrogé par TMZ.

"Faisons-le. Nous devons établir nos propres règles pour ceux qui apprécient ce qui se passe dans la rue, ceux qui apprécient la culture, qui apprécient les nouveaux artistes. Au lieu d'un premier de la classe, nous avons besoin meilleur nouvel artiste issu de la rue. Nous n'avons pas pu concourir pour la révélation de l'année parce nous sommes un groupe. Rien que pour ça et toutes les autres petites stipulations qui nous coincent, nous les créateurs."

Même s'il la contestation est particulièrement forte en ce moment suite à l'exclusion de Kanye West, elle n'est pourtant pas nouvelle. Chuk D de Public Enemy évoquait déjà ce problème dans le titre "Terminator X To The Edge of Panic" en 1988 ! Des années plus tard, malheureusement, il semble que rien n'ait changé...