Kodak Black en cure de désintoxication

Kodak Black en cure de désintoxication

Il a contrevenu à ses conditions de libération.

Kodak Black est toujours en période probatoire. Même si l'intervention du président Donald Trump et sa grâce, le dernier jour de sa mandature lui ont permis de quitter le pénitencier, le rappeur floridien a encore des contrôles à effectuer et de règles à respecter. Il n'est pas totalement libre. Résultat, si on en croit TMZ, Kodak Black serait entré dans un centre de désintoxication pour au moins trois mois après avoir échoué à un test anti-drogue.

Autrement dit, Bill Israel a violé les conditions de sa libération surveillée ce qui l'a conduit devant un tribunal cette semaine. A l'issue de l'audience, le juge lui a ordonné de suivre 90 jours de traitement dans un programme spécialisé. Selon différentes sources, le rappeur aurait déjà commencé le traitement.

Son avocat, Bradford Cohen, a refusé de commenter la situation, mais a récemment publié une vidéo de son client abordant ses problèmes de toxicomanie.

"Kodak parle à une salle du tribunal de Broward de personnes aux prises avec des problèmes de toxicomanie. Il parle de ses propres batailles et de ses problèmes et de ce qu'il juge importantes pour avoir une vie sobre. Je crois que tout cela fait partie du processus de guérison. Il y a des faux pas en cours de route, mais les gens doivent toujours se rendre compte que le premier pas est le plus important et vise à vouloir s'améliorer."

Et pourtant, depuis sa libération, le rappeur avait repris le cours de sa vie et de sa carrière, sa compagne attend même un enfant. Il faut croire que cela ne suffit pas à Kodak pour vaincre ses démons...