Reverse met les basketteurs engagés à l'honneur

Reverse met les basketteurs engagés à l'honneur

Dans le mook "More Than Ballers".

La mort de George Floyd et les violences policières aux Etats-Unis ont engendré un mouvement très fort dans la société américaine, le mouvement Black Lives Matter. Réunis dans une bulle sanitaire à Orlando pour terminer le championnat, les basketteurs de la NBA ont beaucoup pesé sur le mouvement par leurs prises de position tranchées. Les Milwaukee Bucks ont refusé de jouer un match en soutien aux victimes, Lebron James a été un des joueurs les plus actifs sur ce sujet, au point de se faire critiquer par Zlatan Ibrahimovic.

Nos confères et amis de Reverse ont bien compris l'importance de cette politisation du basket et ont voulu monter dans leur nouveau mook, "More Than Ballers" "l'engagement dont ont fait preuve de nombreux athlètes ces dernières années et de tenter d'expliquer comment la société dans son ensemble essaye souvent de les enfermer dans des cases alors qu'ils peuvent avoir plusieurs cordes à leur arc."

"Qu'ils soient militants, artistes, businessmen, philanthropes, podcasters, rois du divertissement ou passionnés par des activités annexes, les basketteurs et les basketteuses sont bien plus que de "simples" athlètes" écrit la rédaction dans un article de présentation du Mook numéro 6.

Théophile Haumesser, rédacteur en chef souligne également :

"Pour ce numéro, c'est Diandra Tchatchouang, une joueuse de l'équipe de France originaire de La Courneuve et vraiment engagée de manière sociale qui a accepté d'être notre "rédactrice en chef exceptionnelle" et elle a vraiment joué le jeu, elle a même réalisé une interview de Patrick Vieira pour parler de toutes ces thématiques."

Parmi les sujets traités, l'équipe de Reverse fait un panorama des grandes luttes et de l'activisme des joueurs de basket aux Etats Unis depuis un siècle avec des portraits de joueurs qui se sont montrés également de grands leaders politiques (Bill Russell, Craig Hodges, Mahmoud Abdul-Rauf, Maya Moore...) ainsi que de ceux qui pourraient le devenir à l'avenir (LeBron, Jaylen Brown...). Mais la lutte pour les droits civiques n'est pas la seule dont le mook numéro 6 de Reverse parle. Il y a aussi des articles sur la lutte pour les droits LGBT dans le basket, de basketteurs qui ont très bien réussi dans d'autres domaines (business, arts, podcasts etc.) et on retrouve aussi une interview de Damian Lillard (aka Dame Dolla) qui parle de sa carrière de rappeur.

Le mook est disponible exclusivement sur le site internet de Reverse et les frais de port sont offerts jusqu'au 17 mars.

Engagez-vous à votre tour !

Grégory Curot

 



En ce moment sur Generations

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios